Partager

L’édition 2021 de la Journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises a été célébrée au Mali, ce samedi 26 juin. Au Palais des sports de Bamako, acteurs des PME et autorités administratives ont échangé sur le thème : « accompagnement des PME maliennes dans un contexte de reprise économique et sociale de l’Afrique post covid-19 ».

La Journée mondiale des micros, petites et moyennes entreprises est célébrée le 27 juin de chaque année. Elle a été instituée le 6 Avril 2017 par l’Assemblée Générale des Nations Unies. La journée des PME a pour objectif de souligner l’importance de ses entreprises dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD). Pour la première fois, la journée a été célébrée au Mali, ce samedi 26 juin.

« Nous voulons apporter notre contribution au développement des PME dans le dispositif économique du Mali », a indiqué Koro Coulibaly, administrateur général de la communauté Pme du Mali. En sa qualité de principal organisateur de l’évènement, Coulibaly justifie ainsi l’organisation de cette journée qui a lieu dans un contexte économique marqué par les effets néfastes de la pandémie de Covid-19.

Pour la reprise économique et sociale de l’Afrique après la COVID-19, les micros, petites et moyennes entreprises du Mali peuvent jouer un « rôle essentiel ». Aux dires de l’administrateur général de la communauté Pme du Mali, les PME rassemblent des hommes et des femmes qui sont résolument engagés à contribuer à la reconstruction de l’économie du Mali et, à travers leurs innovations, à aider à la création d’un avenir résilient et prospère pour tous.

« Les PME sont les vecteurs du dynamisme économique », a affirmé Demba Tounkara, Conseiller technique et représentant le ministre de l’Industrie et du Commerce. Les PME sont des vecteurs de lutte contre le chômage et une source importante de revenu pour le trésor public. Pour ces rôles, « il devient urgent d’assister et d’accompagner les PME », a conclu Demba Tounkara. En compagnie du directeur national des PME, le représentant le ministre de l’Industrie et du Commerce a mis fin à la cérémonie de lancement par la visite des stands.

Mamadou TOGOLA/maliweb.net