Partager

Les Forces armées maliennes (FAMa) ont mené avec succès samedi dernier, des opérations visant la destruction de bases ennemies situées dans la Région de Sikasso.

L’annonce a été faite ce lundi 3 juin par la Direction de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa) via un communiqué. Selon la hiérarchie militaire, ces opérations stratégiques qui ont concerné la forêt de Niamazana dans le Cercle de Kignan et Tiere ont été menées avec efficacité et détermination. 

Elles ont  permis la neutralisation de plusieurs terroristes et la destruction d’une importante quantité de matériels, réduisant significativement la  capacité opérationnelle des forces du mal. 

Pour l’Armée, cette nouvelle victoire est le fruit du courage et du professionnalisme de nos soldats, ainsi que de notre capacité à anticiper et à répondre aux menaces qui pèsent sur notre nation. Ces opérations démontrent également que nos FAMa ont la capacité de défendre notre souveraineté face à toute forme de menace. L’état-major général des Armées rassure la population que la destruction des installations ennemies continue partout sur le territoire national.

Signalons que la situation sécuritaire du mois de mai 2024 a été marquée par des attaques directes, des embuscades, des poses d’EEI, et des exactions sur la population par les Groupes armés terroristes (GAT). Douze attaques directes et sept incidents EEI ont été enregistrés au cours du mois de mai. 

C’est du moins ce qui ressort de la conférence de presse mensuelle animée ce lundi par le Directeur de l’information et des relations publiques des armées, le colonel-major Souleymane Dembélé.

Cette augmentation du nombre d’attaques et de poses d’EEI par rapport au mois précédant est due à la nouvelle posture des FAMa à aller vers l’offensive, la destruction des bases terroristes et l’élimination des sanctuaires terroristes.

Souleymane SIDIBE

Source: L’Essor