Partager

L’Assemblée nationale était en séance plénière hier jeudi 19 avril au titre de sa session extraordinaire qui se poursuit. La séance était présidée par le 1er vice-président de l’institution, l’honorable Younoussi Touré.

La rencontre a permis aux Représentants du peuple de prendre dex résolutions portant, la première, sur «l’inexistence de l’Etat de l’Azawad» et la seconde sur les question d’immunité et la condamnation des arrestations des députés et personnalités politiques et militaires opérées cette semaines par des éléments de la junte qui a renversé le pouvoir du président Amadou Toumani Touré.

Pour les honorables députés, l’Azawad est un espace d’identité culturelle qui ne saurait être transformé en un Etat indépendant. Les élus de la nation ont, par ailleurs, réaffirmé le principe de l’intangibilité des frontières, proclamé par l’Union Africaine, la CEDEAO et reconnu par les Nations Unies. Ils condamnent toute forme de violence exercé sur les Maliens dans la partie septentrionale du pays.

Les députés demandent la libération des personnalités arrêtées etappellent au respect de l’immunité parlementaire. Ils invitent les militaires à cesser les ménaces et intimidations à l’endroit des élus de la Nation.

Bruno D SEGBEDJI

L’Indépendant du 20 avril 2012