Partager

L’Assemblée nationale du Mali a adopté, en sa séance plénière du 1er novembre 2012, 7 projets de loi autorisant la ratification de plusieurs ordonnances et accords de prêts. Elle a également approuvé un projet de loi portant approbation de la 14e révision générale des quotes-parts des États membres du FMI. Cette séance était présidée par Président par intérim de l’Assemblée nationale, Younoussi Touré.

Plus 500 milliards pour réduire le coût de l’électricité

Il s’agit du Projet de loi portant ratification de l’Ordonnance N° 2012 O11/P RM du 24 février 2012 autorisant la ratification de l’accord de prêt relatif au financement du projet d’études de faisabilité de la ligne d’interconnexion électrique Guinée Mali, signé à Bamako, le 02 juin 2011, entre le Gouvernement de la République du Mali et le Fonds africain de développement (FAD). Ce projet d’un montant de 621 319 700 FCFA était défendu par le ministre de l’énergie et de l’eau, Alpha Bocar Nafo.

Les députés ont également voté le Projet de loi portant ratification de l’Ordonnance N° 2012 001/P RM du 03 février 2012 autorisant la ratification de l’accord relatif à une ligne de crédit, signé à New Delhi, le 11 janvier 2012 entre le gouvernement de la République du Mali et Export Import Bank of India. D’un montant de 51 155 195 720 FCFA était aussi défendu par le ministre Nafo.

Le Seuil de Djenné boosté

Autre accord de prêt ratifié, c’est le Projet de loi portant ratification de l’Ordonnance N°2012 006/P RM du 24 février 2012 autorisant la ratification de l’accord de prêt, signé à Bamako, le 30 juin 2011 entre le gouvernement de la République du Mali et le Fonds saoudien de développement pour le financement partiel du Projet de construction du seuil de Djenné dans le cadre du programme de développement de l’irrigation dans le Bassin du Bani et à Sélingué (Phase 1). Il était défendu par le ministre de l’Agriculture, Dr Yaranga Coulibaly.

Nos honorables ont également donné leur quitus pour la ratification de l’Ordonnance N°2012 002/P RM du 15 février 2012 par le vote du Projet de loi portant autorisant la ratification de l’accord de prêt, d’un montant de 5 milliards de FCFA, signé à Bamako, le 23 janvier 2012 entre le gouvernement de la République du Mali et la Banque ouest africaine de développement (BOAD), relatif au financement complémentaire du Projet d’aménagement et de bitumage de la route Bandiagara Wo-Bankass Koro Frontière du Burkina Faso au Mali.

Nos députés ont aussi approuvé la ratification l’Ordonnance N°2012 029/P RM du 27 septembre 2012, par le Projet de loi autorisant l’approbation de la quatorzième révision générale des quotes parts des Etats membres du Fonds monétaire international (FMI) et des amendements des statuts du FMI sur la reforme du Conseil d’administration, tels que prévus par la résolution N°66 2 du Conseil des gouverneurs du FMI du 15 décembre 2010.

Le Projet sucrier de Markala sur orbite

Le Projet de Markala est une opération de partenariat public-privé à deux volets. Le volet agricole sera mis en œuvre par CANECO-SA concerne l’aménagement et l’exploitation de 14 32 hectares de plantation de canne à sucre au moyen d’irrigation par aspersion. Le volet industriel sera réalisé par SOSUMAR-Sal sur financement privé.

Il concerne la construction d’une unité de transformation avec une production annuelle attendue de 195 000 tonnes de sucre, 15 millions de litres d’éthanol et la cogénération de 30 MW d’électricité. Le coût total de ce projet est estimé à 320,128 milliards de F CFA dont 149 568 milliards pour volet industriel et 151 536 milliards de FCFA pour le volet agricole et 19,024 milliards pour le volet environnemental et social.

Ces deux projets de loi ont voté par nos honorables. Ils étaient défendus par le ministre du Commerce et de l’Industrie, Abdel Kader Konaté. Ces financements sont attribués à notre pays par la Banque islamique de développement (BID), le Fonds africain de développement (FAD) et la Banque ouest africaine de développement (BOAD). Tous ces projets de loi ont été votés à l’unanimité des députés présents.

Youssouf Diallo

05 Novembre 2012