Partager

Plus d’une dizaine de formations politiques de la place se retrouveront demain vendredi à 16 heures au Centre International de Conférence de Bamako pour procéder à la signature d’une Plate-forme visant à soutenir la candidature du Président Amadou Toumani Touré à la Présidentielle d’avril 2007.

Les Partis signataires de ladite Plate-forme ont déjà sonné la mobilisation dans leurs rangs pour donner un éclat particulier à cet événement politique majeur de l’année 2006.

Selon le Comité d’organisation mis en place, tous les Présidents des partis signataires, les responsables, les députés, les élus municipaux, les militantes et militants seront présents à cette cérémonie. Une très grande fête sera organisée pour accompagner les signataires dans leurs oeuvres hautement politiques.

Cette Plate-forme présidentielle qui sera signée demain dans l’après-midi est le fruit d’une large concertation entre ses signataires qui au finish entendent mettre en place une alliance politique et électorale pour soutenir une éventuelle candidature de ATT « l’Alliance pour la Démocratie et le Progrès » (ADP).

Tous les signataires de cette Plate-forme présidentielle mettent l’accent sur « l’attachement profond du peuple malien à la démocratie pluraliste, aux valeurs républicaines et au respect de l’Etat de droit, le rôle historique du Président Amadou Toumani Touré dans l’avènement de la démocratie pluraliste au Mali et son action depuis le 8 juin 2002 » pour justifier leur engagement.

Aussi, les partis signataires se disent conscients de « la volonté du Président de la République de rassembler les Maliens pour relever les grands défis« . Pour la présidentielle à venir, ces formations politiques « affirment leur soutien politique et électoral au Président de la République et s’engagent à le concrétiser de manière sincère et loyale« .

En outre les partis de l’ADP réitèrent leur volonté de participer de « manière responsable et solidaire » à la gestion de toutes les institutions républicaines sur « des bases équitables et transparentes » dans l’intérêt exclusif de la nation.

Ces engagements, s’ils sont matérialisés demain par des signatures, vont fondamentalement changer le paysage politique malien.

Birama Fall

07 décembre 2006.