Partager


La salle de réunion de la direction nationale du développement social a servi de cadre de l’atelier de démarrage du projet Droit, Egalité ,Citoyenneté et Inclusion des Personnes Handicapées (DECISIPH).

C’était hier en présence des représentants de la délégation de la commission de l’Union Européenne, de l’Assemblée Nationale du Haut Conseil des Collectivités, du service de la coopération et d’action culturelle, de l’Ambassade de France au Mali, du président de la FEMAPH, des directeurs régionaux du développement social et de plusieurs invités s’intéressant à la promotion des personnes handicapées.

A la cérémonie d’ouverture de cet atelier le directeur de programme du Mali de Handicap Inernational M. Nicolas CHARPENTIER a souligné que le handicap est une dimension universelle et inhérente à la diversité humaine. Pour lui, parmi les groupes de personnes vulnérables, seules les personnes handicapées ne bénéficiaient pas d’un cadre international pour les protéger.


Le mali a ratifié la convention

Cet obstacle a été levé depuis par l’adoption en 2006 de la convention relative aux droits des personnes handicapées adoptés par les Nations Unies et depuis le 3 mai 2008, par l’entrée en vigueur de ladite convention et de son protocole facultatif, a-t-il indiqué. Il a par ailleurs rappelé que le Mali fait partie des 24 pays qui ont à l’heure actuelle ratifié cette convention.

Pour lui, autrefois objet de charité et de compassions, la personne handicapée est devenue aujourd’hui un sujet de droit. A en croire M. CHARPENTIER ainsi à travers le projet DECISIPH, Handicap International entend contribuer à l’égalité en droit des personnes handicapées et à leur pleine participation dans la société en Afrique.

L’égalité entre personnes handicapées et les autres

Dans son discours d’ouverture la représentante du ministre du Développement Social de la Solidarité et des Personnes Agées Mme Touré Oumou Camara a souligné qu’initié par Handicap International, cet important projet sous-régional a pour but de contribuer à l’égalité en droits entre les Personnes handicapées et les autres citoyens et à leur pleine participation à la Société.

A en croire Mme Touré c’est conformément à sa politique d’intégration des personnes handicapées dans tous les secteurs du développement de notre pays, que le gouvernement du Mali, à travers le Département du Développement Social a participé au siège des Nations Unies à New York à toutes les étapes de l’élaboration de la convention relative aux droits des Personnes Handicapées, processus qui a abouti à la signature et la ratification de ladite convention par notre pays.

Pour elle, le projet Droit, Citoyenneté, Solidarité et Inclusion des Personnes Handicapées est à saluer et à soutenir, car il répond non seulement à la vision du département en matière de promotion des droits des personnes handicapées mais aussi parce qu’il s’intègre dans le cadre d’un partenariat dynamique entre le Mali et Handicap International.

Ainsi, elle a assuré de la disponibilité et de l’accompagnement du ministère du Développement Social de la Solidarité et des Personnes Agées dans la mise en oeuvre de cet ambitieux projet en faveur des Personnes Handicapées.

Dado CAMARA

21 Mai 2008