Partager

La période d’hivernage avec son lot de pluies imprévues bouleverse les habitudes des ménagères. Aussi il devient judicieux d’adopter quelques astuces pour alléger le quotidien de nos foyers.

Bien que les prévisions de la météo nous annoncent la venue de pluies, quelques fois elles nous tombent dessus, nous handicapant pour le reste de notre journée. Bon nombre de femmes sont surprises par des pluies imprévues pendant cette saison.

Car elles ont l’habitude de faire leur marché journalier avant de se mettre au fourneau, ce qui peut être bouleversé avec l’arrivée prompte d’une pluie qui déloge les vendeuses de condiments et les bouchers des marchés.

Chose qui réduit toute bonne volonté d’une ménagère prête à défier les averses pour satisfaire sa famille. Avec un marché déserté, inondé, elle risque de se retrouver sans ingrédients pour faire sa cuisine et comme conséquence elle accuse du retard dans les heures de repas.

Afin d’éviter de voir «Monsieur » grincer les dents, les enfants pleurer et les membres de la famille chuchoter derrière votre dos, il est préférable, en tant que maîtresse de maison, que vous adoptez des changements dans votre façon de faire votre marché. Pourquoi se rendre chaque jour au marché quand vous avez la possibilité de faire vos provisions ?

En effet, ceci demande d’avoir les moyens financiers nécessaires. Dans la plupart des cas, au sein du foyer, c’est le chef de famille qui donne l’argent de la popote. S’il vous le donne journalièrement, discutez avec lui d’une possibilité de l’étendre sur les jours, la semaine ou le mois. Si votre conjoint a les moyens, il vous garantira la popote des jours en fonction de ce qu’il peut.

Quand vous avez votre argent, vous pouvez faire vos provisions en céréales, huile, sucre ou autres denrées qui peuvent être conservées dans votre garde-manger sans risque de décomposition. Lorsque vous avez un congélateur ou un réfrigérateur dans votre maison, il vous devient encore plus facile de vous approvisionner. Pensez à payer la viande, le poisson, la volaille de la semaine ou du mois que vous allez partager selon vos jours de cuisson et mettez les dans des sachets plastiques avant de les placer dans l’appareil réfrigérant.

Le fait de les partager dans les sachet plastiques vous permet de surveiller le nombre des jours prévus : comme cela vous ne courrez aucun risque de chambouler votre programme de consommation. Vous pouvez également acheter et garder vos légumes aux frais et à sec pour votre semaine ou encore vous pouvez les faire sécher, mixer et les garder dans des pots secs que vous gardez fermés à l’abri de la poussière (les persils, gombos, tomates, oignons autres feuilles etc.).

Quant à vos tomates, piments, poivrons qui sont frais, vous pouvez les mixer et garder les dans les pots dans votre réfrigérateur pour la semaine tout comme l’ail si vous ne voulez pas les avoir en poudre. Lorsque les pots sont bien fermés, les ingrédients conservent leur arômes et saveurs.

Pour cette période d’hivernage, il est prudent de trouver des stratagèmes pour son bien être et l’entente au sein de votre foyer.

Khadydiatou Sanogo

Le Républicain du 21 Juin 2010.