Partager


Les Aigles du Mali viennent de boucler leur stage à Paris, en France (depuis le 15 Août 2008) par un match amical face au Gabon. Mais la rencontre s’est clôturée par la défaite des partenaires de Djila. L’entraîneur nigérian, Stephen Keshi, enregistre ainsi sa première défaite à la tête des Aigles.

Aussi espère-t-on que le technicien malien tirera tous les enseignements de ce match amical. Rappelons que trois titulaires des Rouges (le Djoliba) se trouvent parmi les Aigles : Cheick O. Bathily, Amadou Sidibé et Lassana Fané.

Au cas où les Aigles n’arrivent pas à décrocher un second match face au Cap- Vert, la délégation sera déjà de retour à Bamako le mercredi 20 Août. Surtout que la finale de la Coupe du Mali est prévue ce samedi (23 Août) entre le Djoliba et le COB. En tout cas, il est préférable d’essuyer des défaites dans les matches amicaux plutôt que dans les rencontres officielles.

Le Mali se déplace en mi-septembre pour affronter le Congo Brazzaville, dans le cadre de la 5è journée des éliminatoires de la CAN et Mondial 2010. Rappelons qu’après 4 journées, le Mali est en tête avec 9 points, suivi du Congo (6 points), du Soudan et du Tchad avec trois points chacun. Pour la dernière journée, le Mali reçevra le Tchad en Octobre prochain.

A l’issue de ces 6 journées, on procèdera à un second tirage entre les 20 équipes qualifiées. Et cela, en cinq groupes de 4 équipes. Ainsi, les premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la Coupe du monde en 2010, en Afrique du Sud. Et les trois premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la CAN 2010 en Angola.

Notons que depuis l’arrivée de Keshi et de Madou Coulou à la tête des Aigles, les partenaires de Djila ont remporté trois victoires et deux défaites, avec 11 buts marquées et 7 buts encaissés, dont 1 but encaissé en amical et cela, en cinq matches disputés : 4 officiels et 1 en amical.


Une défaite… bénéfique pour les Aigles

Cette défaite des Aigles du Mali face au Gabon arrive au bon moment, pourrait-on dire, surtout à quelques jours d’un match important. Car cette rencontre amicale avec le Gabon permettra sans doute aux Aigles maliens de garder davantage les pieds sur terre, après leur brillant parcours lors des éliminatoires CAN et Mondial 2010.

On se rappelle que le dernier match des Aigles avait consacré leur triomphe sur le Soudan (3-0), et avec la manière. Depuis longtemps, cela n’était pas arrivé aux protégés de Keshi qui ont enduré toutes les peines du monde pour se qualifier aux phases finales auxquelles ils avaient participé, notamment en 2004 et en 2008.

Après leur cuisant échec à la CAN 2008 au Ghana, les partenaires de Djila avaient promis de se racheter vis-à-vis des autorités sportives et politiques, des supporters et du public sportif malien. Mais cela devait passer par un bon parcours lors des éliminatoires.

Mieux, les joueurs avaient également promis de tout faire pour se qualifier pour la première fois à une Coupe du monde en 2010, surtout que cette phase finale se déroulera en Afrique, plus précisément en Afrique du Sud. Aussi, ose-t-on y croire, car les joueurs possèdent les qualités techniques et physiques indispensables pour atteindre l’objectif fixé.

En plus, il y a une volonté manifeste des responsables sportifs de voir les Aigles percer. Surtout avec un entraîneur expérimenté et qui a eu à faire ses preuves. En effet, Keshi a eu à qualifier le Togo à la CAN et au Mondial 2006 en Allemagne. L’histoire peut donc se répéter pour Kesthi, à condition que tous les acteurs du ballon rond puissent se donner la main pour ce même idéal.

Il est temps de mettre fin aux méchancetés gratuites. En cas de victoire finale, ce n’est ni d’ATT, ni Salif Keïta, ni de Keshi qu’on parlera, mais c’est du Mali. Depuis 1960, le Mali n’a eu aucune CAN. Vous devriez donc vous poser les questions. Unissons-nous pour le bonheur du football malien“, avait déclaré le sélectionneur des Aigles, lors de sa première rencontre avec la presse.

Sadou BOCOUM

21 Aout 2008