Partager

Le président sénégalais Macky Sall a appelé au calme face à la pénurie d’eau potable affectant Dakar depuis deux semaines, et qui a suscité ces dernières heures des manifestations spontanées de mécontentement dans certains quartiers, selon des médias locaux jeudi. Macky Sall, qui devait séjourner jusqu’à samedi aux Etats-Unis où il s’était rendu pour l’Assemblée générale des Nations unies, a écourté sa visite et est rentré jeudi à Dakar, « en raison de la situation difficile que vivent les populations » dans son pays, conséquence notamment de la pénurie d’eau. Il n’a pas fait de déclaration à son arrivée à Dakar, d’après la presse locale. Mais mercredi à New York, il a évoqué la situation lors d’une rencontre avec des étudiants, en exprimant ses regrets et évoquant des sanctions contre les responsables ainsi que des réponses d’urgence, ont rapporté la RTS et l’APS. Depuis le 12 septembre, l’eau manque dans de nombreuses zones de l’agglomération de Dakar alimentée à partir du lac de Guiers (à plus de 200 km au nord de la capitale). La Sénégalaise des Eaux (SDE), société chargée de sa production et de sa distribution, a attribué cette pénurie à la rupture de la principale conduite d’eau, un énorme tuyau qui demeurait toujours en réparation jeudi soir. Des ONG de défense des droits humains ont rappelé au gouvernement sénégalais son devoir d’assurer l’accès à l’eau potable pour les populations. La SDE répète que tout est mis en oeuvre pour réparer la conduite cassé, avec des ouvriers et techniciens à la tâche jour et nuit pour tenter de résoudre le problème.AFP.