Partager

La première vague des pèlerins de l’Agence Al Madina a quitté Bamako le vendredi 20 Septembre 2013 pour la Mecque afin d’y accomplir leur cinquième pilier de l’islam qu’est le Hadj. Puis le deuxième et le troisième vol ont eu lieu le samedi 21 et dimanche 22 septembre. Ce dernier a constitué le premier voyage de la filière gouvernementale qui a pris son départ en présence des ministres Mamadou Sinko Coulibaly de l’Administration territoriale et Thierno Oumar Hasse Diallo des Affaires religieuses et du Culte. Selon le ministre Sinko qui s’est dit satisfait, le gouvernement ne s’est pas trompé en choisissant l’Agence Al Madina depuis l’année dernière.

jpg_une-2181.jpgLes départs à l’aéroport international de Bamako Sénou se sont déroulés sous la houlette du Directeur général de l’Agence Ahamadou Camara, entouré de ses proches collaborateurs dont Amadou Sidibé et Cheick Sidy Bekaye Mangara, son avocat.

C’est à bord du Boeing 744 de la compagnie Saoudienne Al Nasser que les 450 pèlerins de l’agence de voyage Al Madina ont pris la direction de la ville sainte de Médine. Al Madina est une agence de voyage et de tourisme qui a été portée sur les fonds baptismaux un certain 14 février 1996 afin de permettre aux fidèles musulmans maliens d’effectuer le voyage vers les lieux saints de l’islam dans les meilleures conditions, a rappelé Ahmadou Camara. « Fiers et garants d’une riche histoire, nous œuvrons jour après jour à répondre et anticiper les besoins et exigences de mobilité de nos concitoyens et clients en leur offrant un éventail de services de transport, alliant des services réguliers (interurbains et internationaux) », a-t-il ajouté.

Al Madina est aussi membre de : IATA (Association Internationale pour les Transporteurs Aériens) depuis le 16 décembre 1998. L’adhésion à ces deux associations lui a permis une reconnaissance internationale et une opérationnalité accrue par la vente de billets d’avion de diverses compagnies aériennes sur les différentes destinations à travers le monde entier. « Chez nous, le client est roi raison pour laquelle nous ne badinons pas avec le confort », a lancé le PDG de l’agence Ahamadou Camara. « Une fois dans l’avion, nous offrons des puces téléphoniques à tous nos pèlerins », a-t-il ajouté. Nous devons transporter cette année 1200 pèlerins maliens vers la Mecque qui seront mis dans les meilleures conditions avec des nourritures et logements décentes. « Nous avons à notre dispositions 5 aéronefs pour le transport de nos pèlerins cette année », a-t-il précisé.

Devenir le premier choix de passagers sur toutes les lignes aériennes à partir du Mali et vers le Mali, tisser des relations de collaboration ou de partenariat avec toutes les Compagnies aériennes Internationales et les Agences de voyage ; devenir le carrefour des Compagnies Aériennes au service des voyageurs, des Hommes d’affaires et des Entreprises, sont entre autres les objectifs de cette agence qui rafle tout sur le marché malien au nez et à la barbe de ses concurrents. Selon Cheick Sidy Bekaye Mangara, l’avocat de l’agence, « chez nous, c’est le professionnalisme et la confiance qui fait la différence. Nous avons des partenaires crédibles qui mettent des aéronefs neufs à notre disposition et qui répondent aux normes internationales contrairement à ceux qui négocient des avions pour leurs pèlerins. C’est à cause de notre professionnalisme et la qualité de notre service que les clients se bousculent devant nos portes et nous proposons le meilleur prix» martèle-t-il.

« Il est temps qu’on revienne à des meilleurs sentiments et que les plus méritants soient récompensés afin que soit banni à jamais la culture de la médiocrité », a-t-il préconisé.

Moussa Samba Diallo

Le Républicain du 24 Septembre 2013