Partager


Monsieur le Directeur de publication du journal «L’INDEPENDANT»

Réf votre parution numéro 1835 mercredi 7 novembre 2007 interview de Maître Kassoum Tapo (L’abolition de la peine de mort n’est pas contraire aux principes Islamiques) Monsieur le Directeur,
C’est avec intérêt que j’ai lu l’entretien exclusif avec Maître Kassoum Tapo dont le titre «l’abolition de la peine de mort n’est pas contraire aux principes Islamiques».

Il a dit en outre «… je ne suis même pas sûr d’abord que l’abolition de la peine de mort soit contraire à l’islam». Robert Badinter qui était à Bamako en 2000 2001 animait une conférence sur la question nous a révèle que le Recteur de la Grande Mosquée de Paris lui avait donné une consultation qui soutenait que l’abolition de la peine de mort n’était pas contraire aux principes Islamiques.

J’aimerais répondre à cette déclaration de Maître Kassoum Tapo comme suit: Maître Kassoum Tapo en tant que Musulman, nous l’invitons à ouvrir le coran et lire les versets suivants : sur lesquels nous attirons son attention.

SOURATE 5 VERSET 33

Dieu a dit traduction «la récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et son Messager et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, s’est qu’ils soient tués ou crucifiés ou que soient coupés leurs mains et leurs jambes opposées ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici bas ; et dans l’au delà, il y aura pour eux un énorme châtiment».

Dans ce verset le mot tué est bien clair et confirme que la peine de mort figure dans les principes de l’Islam et son abolition est contraire.

SOURATE 17 VERSET 33

Dieu a dit traduction «Et sauf en droit, ne tuez point la vie qu’Allah a rendu sacrée…
Quiconque est tué injustement, alors nous avons donné pouvoir à son proche que celui ci ne commette pas d’excès dans le meurtre car il est déjà assisté (par la loi)
».

Comment Maître Tapo explique le mot (sauf en droit) et qu’est ce que l’exception signifie ? Ensuite que veut dire (quiconque est tué injustement) ? Ce qui signifie qu’on peut tuer justement si non injustement dans ce verset n’a aucun sens.

SOURATE 2 VERSET 178

Dieu a dit traduction «ô les croyants, on vous a prescrit le talion au sujet de tuer hommes libres pour hommes libres, esclaves pour esclaves, femmes pour femmes.

Mais celui a qui son frère aura pardonné en quelque façon doit faire face à une requête convenable et doit payer des dommages de bonne grâce. Ceci est un allègement de la part de votre seigneur et une miséricorde. Donc, quiconque après cela transgresse aura un châtiment douloureux
».

Si le tueur sait qu’en tuant, il sera tué, il évitera de commettre la tuerie. Pour cela Dieu a dit traduction : «c’est dans le talion que vous aurez la préservation de la vie. ô ! Vous doués d’intelligence, ainsi atteindrez vous la piété».

SOURATE 2 VERSET 179

C’est pas que l’abolition de la peine de mort n’est pas contraire aux principes Islamiques comme le stipule Maître Tapo, mais la peine de mort existe dans l’Islam pour préserver la vie et son existence est essentielle pour la stabilité sociale et son abolition est totalement contraire aux principes fondamentaux de l’Islam et un croyant Musulman ne doit ignorer.

Nous posons la question suivante à Maître Kassoum Tapo, à son mentor le nommé Robert Badinter et leur chef spirituel le recteur de la grande Mosquée de Paris : que pensez vous des versets cités ci dessus ?

Des réponses données à cette question permettront très certainement plus de compréhension et nous édifierons beaucoup.

Dr Moussa SANOGO

Bamako, le 07 Novembre 2007

08 novembre 2007.