Partager

Malgré le fait que les délits de pédophilie soient durement réprimés par nos tribunaux, on en compte encore plusieurs cas dans le District de Bamako. Cette fois-ci, c’est un apprenti chauffeur répondant au nom de Malamine Diarra qui a violé une fillette de trois ans, dans la matinée du 8 août.

Malamine Diarra, un apprenti chauffeur, âgé de 34 ans, domicilié à Faladié sokoro, vit dans une cour commune avec la petite Aminata Boiré, une fillette de trois ans. Il s’était déjà beaucoup familiarisé avec tous les membres de la famille Boiré et bien sûr avec la petite Aminata.

Celle-ci, comme tous les enfants, a l’habitude de rentrer dans sa chambre et d’en ressortir à sa guise. Dans la matinée de vendredi 8 août, Aminata est encore entrée chez le pédophile. Or, c’était à un moment où la cour s’était déjà vidée de son monde.

En effet, les travailleurs étaient déjà partis au travail et les femmes au marché. Malamine, sans état d’âme, a violé la petite Aminata avant de la pousser dehors après avoir accompli son forfait.

A cause des pleurs de l’enfant, Batoma, la seule personne présente dans la cour, est venue s’en quérir de ce qui se passait. C’est ainsi qu’elle a suivi la scène et a remarqué avec stupeur que la petite culotte de la petite était ensanglantée. Elle interpella Malamine, mais ce dernier fit la sourde oreille et ne trouva mieux, que de donner une pièce de 10 francs à la petite, tout en lui demandant de se taire. Il ferma sa porte et disparu.

Une fois informés, les parents de la victime ont aussitôt saisi le 10e arrondissement. Le commissaire divisionnaire Mady Fofona a demandé à l’inspecteur Macky le Lynx de faire tout pour retrouver le pédophile. C’est le dimanche, aux environs de 10 heures, que Lynx a mis le grappin sur Malamine.

Au poste de police, Malamine a nié les faits en bloc, jusqu’à la confrontation avec Batoma avant de craquer. Il a déjà été présenté au procureur de la République du tribunal de la commune VI.


Pierre Fo’o MEDJO

19 Août 2008