Partager

Les résidents du quartier populaire de l’Hippodrome ont été alertés par le viol d’une fillette de 7ans par un homme âgé de 59 ans répondant au nom de Moussa Kanté, plus connu sous le sobriquet de Noumouba. La scène s’est déroulée, le lundi 21 avril dernier aux environs de 10 heures. Le violeur a été arrêté et conduit au commissariat de police du 3e arrondissement. Il a été présenté hier mercredi au procureur de la commune II. Aux dires de l’inspecteur principal Issa Niangaly de la brigade de recherche du 3e arrondissement, un témoin oculaire a informé son service du viol commis par un sexagénaire sur une fillette de 7 ans. Immédiatement, une équipe a été dépêchée par le commissaire en charge du 3e arrondissement, Mamoutou Dembélé, pour cueillir le violeur entre les mains des résidents qui s’apprêtaient à le lyncher. N’eût été l’intervention rapide des éléments de la brigade de recherche du 3e arrondissement, le pire serait arrivé.

Selon des témoins oculaires, le vieux Moussa Kanté a fait appel à la fillette de 7 ans résidant dans une maison voisine pour lui demander de venir chercher un matériel dans sa case.

A peine, a-t-elle franchi la porte que le vieux commença à se déshabiller. Il en fit de même pour la fillette avant de la jeter sur le lit pour satisfaire sa libido. Heureusement, un voisin a suivi la scène.

C’est ainsi que les services de la police ont été alertés pour mettre aux arrêts le violeur. Il a été conduit au commissariat de police du 3e arrondissement pour des investigations approfondies.

Interrogé, Moussa Kanté a reconnu les faits qui lui sont reprochés en affirmant qu’il suivait la fillette depuis bien longtemps. Il a été présenté au procureur de la commune II pour répondre de ses actes. Sans doute qu’une sentence lourde sera prononcée contre lui afin qu’il ne réédite plus un acte aussi odieux.

Cléophas TYENOU

24 Avril 2014