Partager

Après Missira et Médine, les travaux de pavage des rues gagnent Bagadadji et Quinzambougou.

En faisant un tour dans les quartiers de Bagadadji et de Quinzambougou en commune II du District de Bamako, vous serez agréablement surpris par les travaux de pavage des rues qui battent leur plein. Là-bas, la mairie entend donner un nouveau visage à ces quartiers à l’image de Missira et de Médine.

Commencés le samedi 7 juin dernier, les travaux de pavage des quartiers de Bagadadji et de Quinzambougou doivent prendre fin, en principe, dans cent vingt jours, à en croire M. Bouaré de la mairie que nous avons rencontré.

Ces travaux font suite à la signature de deux conventions relatives à l’aménagement des rues des deux quartiers concernés qui entrent dans le cadre d’un projet bilatéral réunissant le Grand-Duché du Luxembourg et le gouvernement du Mali, à travers la Fédération des associations maliennes pour l’assainissement et la protection de l’environnement (FAMAPE).

Ainsi, ce sont 200 millions de F CFA qui ont été débloqués pour le financement des travaux de pavage des rues de Bagadadji et de Quinzambougou. Ces quartiers bénéficient, respectivement, de 92 et 103 millions de F CFA.

Pour l’exécution des travaux, le choix s’est porté sur deux regroupements desdits quartiers. Il s’agit de l’association des femmes pour la protection de l’environnement de Bagadadji et de l’association pour l’unité et le développement de Quinzambougou, qui travaillent sous l’égide de la mairie.

Pour la bonne exécution des travaux, le maire de la commune, Gaoussou Ly dit « Boukader » a exigé des acteurs qu’ils fournissent l’effort qu’il faut afin que les ouvrages soient de qualité et conformes aux prescriptions techniques et dans le délai convenu.

Alassane DIARRA

20 Juin 2008