Partager

La Mission de l’Onu en RDC n’a constaté à ce jour aucun affrontement ou signe de tension dans les territoires sous contrôle rebelle dans l’est du pays, suite aux dissensions internes au sein de la rébellion. Le CNDP est en crise ouverte depuis que son chef d’état-major Bosco Ntaganda a annoncé en début de semaine le limogeage pour « mauvais leadership » du chef rebelle Laurent Nkunda. La rébellion contrôle une partie de la province du Nord-Kivu (est). Nkunda et ses partisans sont basés dans le territoire de Rutshuru. Le général Ntaganda évolue dans les collines verdoyantes du territoire du Masisi. « Nous avons constaté une augmentation de l’activité CNDP sur la route Sake-Kitchanga »,où est basée le général Ntaganda, a cependant observé le porte-parole onusien. Il y a également « des redéploiements de troupes du CDNP, mais ce sont des mouvements ordinaires de rotation des unités« , a-t-il poursuivi, ajoutant que « les rebelles augmentaient leur ligne de défense » en certains endroits. (Afp)