Partager

Une délégation du Parti communiste chinois en visite dans notre pays a été reçue samedi, au Grand hôtel de Bamako par le président de l’Union malienne du Rassemblement démocratique africain (UM-RDA Faso-Jigi), Bocar Moussa Diarra. La délégation de 5 personnes était conduite par le vice-directeur du Bureau des affaires africaines du département international du Comité de concertation permanent du Parti communiste chinois (CCPCC), Zong Weiyun.

jpg_une-2404.jpgSelon le président de l’UM-RDA, cette visite s’inscrivait dans le cadre de la mise en œuvre d’instructions fixées par son parti à l’issue de sa récente conférence nationale. « Notre parti vient de terminer sa conférence nationale qui a instruit à la direction du parti d’élargir ses horizons au-delà du pays en nouant des relations fructueuses importantes politiques avec des structures de l’extérieur. C’est dans ce cadre que nous avons reçu il y a moins de deux mois, le parti de l’indépendance du Maroc, Istiqlal », a expliqué Bocar Moussa Diarra. Avant de poursuivre : « Aujourd’hui nous rencontrons le département Afrique du parti communiste chinois, avec lequel nous sommes en train d’échanger dans la perspective de renouer nos vielles relations qui datent des années 1960 et leur donner la marque d’aujourd’hui ».

Pour le chef de la délégation chinoise, Zhong Weiyun, cette rencontre offrait l’opportunité de retrouvailles entre de vieux amis pour discuter de la coopération politique entre les deux partis historiques dans leur pays respectif.

Selon le vice-directeur du Bureau des affaires africaines du département international du Comité de concertation permanent du Parti communiste chinois (CCPCC), cette visite était aussi une manière d’apprécier l’évolution de la situation dans notre pays. « Nous avons eu des discussions fructueuses avec le président du parti RDA et ses camarades. J’ai souligné que la Chine a établi ses relations diplomatiques avec Mali depuis l’indépendance. Nous allons travailler à promouvoir et à renforcer les relations mutuellement fructueuses entre les deux partis », a assuré Zhong Weiyun.

L’Union soudanaise Rassemblement démocratique africain (US-RDA), devenue aujourd’hui l’UM-RDA Faso-Jigi, a été créée en 1946 au lendemain du congrès fondateur du Rassemblement démocratique africain à Bamako. Parti politique ayant conduit à l’indépendance du Mali en 1960, le RDA devient de fait le parti unique sous la présidence de Modibo Keïta. Interdit après le coup d’État militaire de 1968, il continue à exister dans la clandestinité et participe en 1991 à la chute du régime.

Quant au Parti communiste chinois (PCC), il est le parti au pouvoir en Chine, et fut fondé le 23 juillet 1921 par 13 membres pour 53 adhérents. Chen Duxiu et Li Dazhao sont les deux plus importants personnages de la création du parti, tandis que Mao Zedond, le père de la République populaire de Chine fait partie des 13 membres fondateurs en tant que chef de la province du Hunan pour le parti.

Le PCC est aujourd’hui dirigé par le secrétaire général, le président de la République populaire de Chine, Xi Jiping qui travaille en étroite collaboration avec les 23.000 députés de l’Assemblée nationale pour assurer la dignité, la prospérité et le bonheur des Chinois.

S. TANGARA

L' »Essor du 10 Décembre 2013