Partager

Le Parlement national des jeunes a ouvert hier mardi  22 août 2017 à l’Assemblée nationale la 2è session de sa troisième mandature. La cérémonie d’ouverture a été placée sous la présidence de l’honorable Issiaka Sidibé,  président de l’Assemblé nationale.

Du 22 au 26 août, les jeunes parlementaires  se pencheront sur plusieurs sujets notamment la révision constitutionnelle, le travail parlementaire,  etc. 

Pour l’honorable Issiaka Sidibé,  président de l’Assemblé nationale du Mali, le parlement des jeunes constitue un cadre de brassage, d’échanges et de concertations entre les jeunes maliens sans considération de sexe, de race, d’ethnie ou de conditions sociales. Il les a exhortés de profiter au maximum de leur mandature pour mieux comprendre les questions importantes touchant l’avenir de la jeunesse et à l’environnement sociopolitique dans le pays.

Cette session permettra aux jeunes venus de tous les horizons de formuler des propositions concrètes et pertinentes aux adultes et aux autorités compétentes sur différents sujets concernant la vie de la nation. 

« Le courage et la détermination que vous démontrez dans l’exercice de votre mission parlementaire devront demeurer constamment ainsi que vos qualités d’hommes et de femmes… », a déclaré le président de l’Assemblée nationale.

Le président du parlement des jeunes, Amadou Seydou Fomba, a remercié le président de l’Assemblé nationale pour son  accompagnement et toutes les personnalités, notamment les députés qui ont assisté à l’ouverture de cette deuxième session.

Il a invité  ses camarades jeunes à l’excellence pour un Mali émergent sachant que la jeunesse constitue le vivier et l’avenir d’une nation. 

Adam Diallo, Stagiaire

Du 23 Août 2017