Partager

Du coup d’État de mars 2012 à nos jours, ce sont environ 120 véhicules qui se sont volatilisés au niveau de la présidence de la République du Mali. C’est le constat dressé par une structure étatique chargée du suivi de ces engins. Paradoxalement, il est fréquent de retrouver ces véhicules en ville, mais aux mains des particuliers.

Cet état de fait n’est pas étonnant, car au cours de la mutinerie qui a conduit au coup d’Etat du 22 mars 2012, plusieurs services de l’Etat dont la présidence de la République et la cité administrative ont été pillés. C’est le palais présidentiel qui a surtout payé le plus lourd tribut car le bureau du président, de ses collaborateurs ont été vandalisés, les téléviseurs, les fauteuils, les appareils électroniques emportés rien n’a été épargné par les mutins.

Présidence de la république : Les conseillers spéciaux du président passent de cinq à trois

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, comme nous l’avions annoncé dans nos récentes livraisons, a apporté une profonde modification à la compostions de l’organigramme de la présidence. Ainsi, il a remercié tous les conseillers spéciaux sauf un. Ce dernier aurait été renforcé par une dame et un homme.

Le directeur de publication du journal Info-Matin, Sambi Touré a été officiellement nommé conseiller technique chargé de la communication. Il aura à ses côtés, Diarrah Diakité un autre rescapé de ce grand bouleversement. Il faut rappeler que le chargé à la communication du RPM, le parti présidentiel, l’ancien député de Niono Bouh Touré, est pressenti conseiller technique chargé des relations avec le Parlement.

Kassoum THERA, Abdoulaye DIARRA

06 Novembre 2013