Partager

Des dirigeants d’Afrique australe ont entamé lundi au Swaziland un sommet sur la crise zimbabwéenne en l’absence du chef de l’opposition M. Tsvangirai, qui a décidé de boycotter la réunion après avoir rencontré des difficultés à obtenir ses documents de voyage. Le président Mugabe, était lui présent à Mbabane à l’ouverture des débats, organisés par l’organe de politique, défense et sécurité de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC). Cette rencontre visait initialement à faciliter les négociations entre MM. Mugabe et Tsvangirai, qui ne parviennent pas à s’entendre sur la composition d’un gouvernement d’union. Mais le chef du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), privé de passeport depuis des mois, n’a reçu un document de voyage temporaire que dimanche en fin d’après-midi, ce qui l’a empêché d’obtenir le nécessaire visa de transit par l’Afrique du Sud. Pour tenter de sauver le pacte, le médiateur sud-africain Thabo Mbeki a supervisé la semaine dernière quatre jours de négociations à Harare, qui se sont conclus par un échec. (Afp)