Partager

Le fils de l’ancien président Conté a été arrêté dans le cadre d’une enquête pour trafic de drogue. Ousmane Conté a été interpellé, dans la nuit de lundi à mardi, et conduit au camp militaire de la capitale, de même que le beau-frère du défunt chef de l’Etat, Saturin Bangoura. Tous deux sont soupçonnés d’implication dans le trafic de cocaïne, venue d’Amérique latine, dont la Guinée Conakry est devenue l’une des plaques tournantes en Afrique. Il a été, selon ces mêmes sources, arrêté sur dénonciation de narcotrafiquants, interpellés par le service guinéen en charge de la lutte contre la drogue et le grand banditisme, et présenté, ce lundi soir, à la télévision d’Etat. Au cours d’un débat qui a duré plusieurs heures, le président de la junte militaire, le capitaine Moussa Dadis Camara s’est mué en animateur-vedette de l’émission. Il posait lui-même des questions aux narcotrafiquants, qui ont expliqué la provenance de la drogue, les nationalités des fournisseurs, généralement sud-américains, et comment ils se procuraient cette drogue. La semaine dernière, plusieurs hauts responsables de la police guinéenne avaient déjà été arrêtés sur les mêmes accusations. (Rfi)