Partager

Mme Isabelle Roy, ambassadrice du Canada au Mali, a affirmé que la cérémonie de signature est le témoignage de l’importance que son pays accorde à la bonne tenue des élections présidentielle et législatives de 2007 au Mali. Elle a estimé que des élections ouvertes et transparentes sont à la base de tout développement démocratique favorisant la bonne gouvernance.

Selon elle, dans cette démarche vers la transparence et la bonne gouvernance, le Mali a pu clairement démontrer son attachement aux valeurs démocratiques à travers une série de scrutins réussis depuis 1992. Elle a rappelé que le Canada a appuyé la tenue des élections libres au Mali depuis 1997 et qu’il tirait une grande fierté de s’inscrire à nouveau comme partenaire important pour l’accompagnement des élections à venir.

Madame l’ambassadrice du Canada a indiqué qu’une partie de la somme allouée par son pays au Mali, soit environ 250 millions de F CFA, sera mise à la disposition des organisations non gouvernementales pour soutenir la participation accrue des candidatures féminines, lors de la présidentielle et des législatives. Elle a réaffirmé l’engagement de son pays à œuvrer pour que le maximum de femmes maliennes occupent leur place dans les sphères de prise de décisions.

Elle a aussi rappelé l’appui de son pays à la mise en place d’une structure électorale pérenne et autonome comme souhaité par le président du Mali lors de sa visite d’Etat au Canada en mai 2005. « Lorsque le Mali sera prêt, nous serons heureux de l’appuyer« , a-t-elle déclaré.

Pour Moctar Ouane, ministre malien des affaires étrangères et de la coopération internationale, la signature du protocole est emblématique de la coopération pertinente, exemplaire et dynamique qu’entretiennent le Mali et le Canada.

Il a estimé que cela consacre l’appui du Canada à la bonne organisation des élections présidentielle et législatives qui auront lieu au Mali cette année.

Il a rappelé la signature, il y a moins de trois semaines, d’un protocole d’entente relatif à l’appui du Canada aux programmes nationaux du Mali dans les domaines de la santé et de l’éducation.

Selon lui, la signature du présent protocole vient boucler le triptyque sur lequel s’articule la coopération canado-malienne : Santé, éducation et bonne gouvernance.

Le ministre a indiqué que la contribution canadienne aidera au renforcement du processus de démocratisation au Mali par la tenue d’élections présidentielle et législatives crédibles, transparentes, justes et équitables.

Mieux, il a déclaré que tout sera mis en œuvre pour favoriser une participation plus accrue des femmes à la vie publique et dans le processus décisionnel au Mali.

Assane Koné

22 mars 07