Partager

Les relations sont loin d’être reluisantes entre Orange Mali et l ’Association Malienne des Revendeurs de Cartes de Recharge (AMARCR). Au cœur de cette incompréhension, la volonté d’orange Mali d’augmenter le prix des cartes de recharge et de recruter de nouveaux agents chargés de s’occuper dorénavant de ce que les revendeurs considèrent comme leur gagne pain. Conséquence de cet état de fait : les revendeurs suite à un appel de leur association, depuis deux semaines, ont stoppé la vente de tous les produits Orange. Et ce jusqu’à nouvel ordre.

Pour en savoir d’avantage sur cette affaire, notre équipe de rédaction est allée à la rencontre du président de l’Association Malienne des Revendeurs de Cartes de Recharge, M. Mohamed Chérif Dramé. ‘’Nous avons effectivement décidé en assemblée de suspendre jusqu’à nouvel ordre la vente des produits Orange. La raison, elle est très simple.

Orange, après plusieurs années de bon partenariat, est sur le point de nous envoyer au chômage en augmentant le prix des cartes de recharge et en recrutant des jeunes pour livrer directement la carte de recharge aux revendeurs sur place.

Cela est le rôle des demi-grossistes’’, a déclaré Monsieur Dramé. Toujours selon le président de l’AMARCR, plusieurs demi-grossistes et revendeurs ont été agressés dans l’exercice de leurs fonctions sans jamais être assistés par Orange-Mali.‘’Si cette décision d’augmentation du prix des cartes de recharges est maintenue, des centaines de chefs de famille iront en chômage.

C’est pourquoi nous invitons les responsables d’Orange-Mali au dialogue afin qu’une solution rapide soit trouvée. En attendant cela, la vente des cartes restera suspendu jusqu’à nouvel ordre’’ nous a-t-il dit.

KANTAO Drissa

17 Juillet 2013