Partager

Assister les personnes déplacées internes et les populations des zones occupées, pour qu’ils puissent faire face aux besoins alimentaires pressants durant ce mois béni du Ramadan et renforcer l’élan de solidarité nationale à leur endroit. Voilà, entre autres, les objectifs recherchés par l’opération spéciale Ramadan dont le lancement a eu lieu, le lundi 30 juillet 2012, à la Maison des aînés.

Présidé par le ministre de l’Action Humanitaire, de la Solidarité et des Personnes Agées, et son homologue des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine, Madame Traoré Rokiatou Guikiné, ce lancement avait mobilisé aussi les membres des cabinets ministériels, du chef de cabinet, représentant le ministre de l’administration territoriale, des représentants du Haut Conseil Islamique et du Haut Conseil des Maliens de l’Extérieur, de maires et représentants de maires du District de Bamako, de nombreux invités et des personnalités de marque.

L’opération spéciale Ramadan concerne 400 tonnes de vivres, 125 tonnes de sucre et 2 000 moustiquaires, d’une valeur de 273 millions de FCFA, au profit des populations déplacées et sédentaires des régions de Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Tombouctou, Gao, Kidal et le District de Bamako. Elle a été simultanément lancée dans toutes les capitales régionales.

En effet, la migration massive de près de 70 000 déplacées internes vers les régions du Sud, consécutif à la crise dans le septentrion de notre pays, nécessite une assistance et une aide régulière et consistante en vivres et non vivres, pour répondre aux besoins urgents des différentes populations.

Pour le Dr Mamadou Sidibé, ministre de l’Action Humanitaire, de la Solidarité et des Personnes Âgées, il s’agit à travers cette opération humanitaire de «venir en aide aux personnes déplacées internes afin de faire face aux besoins pressants spécifiques de ce mois béni de Ramadan.

Un mois de prière, de partage, de solidarité et d’amour». Déjà, dans les six communes du District de Bamako, où il existe 20 175 personnes déplacées dont 4 677 hommes et 8 773 femmes, le gouvernement a offert 90 tonnes de riz, 20 tonnes de sucre et 300 moustiquaires imprégnées.

Yaya Samaké

02 Août 2012