Partager

L’armée camerounaise a mené une opération contre des séparatistes présumés dans une localité du sud-ouest anglophone, faisant des « morts » chez les assaillants, nous ont affirmé vendredi des sources sécuritaires.La presse affirmait également que c’est précisément à Dadi qu’aurait été tournée il y a quelques semaines une vidéo d’un « général » sécessionniste, Ayaba Cho Lucas, « chef d’état-major » de l’ADF, passant en revue ses troupes, une poignée d’hommes en treillis, au beau milieu d’un village aux pistes de latérite.Il n’était pas possible vendredi de déterminer si les militaires camerounais sont intervenus pour effectivement repousser -comme ils l’affirment- une attaque sécessionniste, ou pour déloger les séparatistes d’une zone qu’il contrôlaient depuis plusieurs jours.La zone de Mamfé, capitale de la Manyu, dans la province du Sud-ouest, est devenue ces dernières semaines l’épicentre des violences entre les forces de sécurité gouvernementales et des « assaillants » que le gouvernement affirme être des « sécessionnistes ».La sécurité dans les régions anglophones du Cameroun, en proie à une grave crise socio-politique depuis un an, s’est considérablement dégradée en un mois. AFP.