Partager

L’opération de libération des voies publiques a redémarré ce matin après un arrêt de quelques semaines. C’est sur la route de Kalanban-Coro et celle dans l’ACI que les les agents de la mairie, accompagnés de plusieurs agents des forces de l’ordre, ont procédé à l’opération.

ami-kane-int.jpg
La pause est terminée. L’opération d’embellissement de la ville déclenchée par Mme Sacko Aminata Kane a repris ce matin. Une centaine d’agents de la mairie du district et du gouvernorat sont en Commune V pour déguerpir les commerçants et autres ouvriers installés sur la voie publique.

Pour la circonstance, ils sont accompagnés d’une bonne brochette d’agents de maintien de l’ordre. Il s’agit des éléments du groupement de maintien d’ordre de la Garde nationale et ceux de la police.

Ils ont libéré les deux cotés de la route de Kalaban Coro en passant par Baco Djicoroni. Les routes de l’ACI et celle menant au 30 m n’ont pas été épargnées. Sous les yeux hagards des déguerpis, les agents ont tout emporté sur leur chemin.

Un automobiliste a salué l’initiative du gouverneur de poursuivre l’opération qu’il juge bien pour la sécurité et la fluidité dans la capitale. « Je pense que nous devons accepter le changement. J’étais surpris de voir que cette zone n’avait pas encore été déguerpie. C’est une bonne chose en soi, car il y aura moins d’embouteillage sur la voie et moins d’accidents », explique M. Sanogo.

Depuis sa nomination par les autorités comme gouverneur du district de Bamako, Ami Kane s’est engagée à rendre Bamako plus propre et fluide. Après une courte pause d’environs 45 jours de l’opération, sa poursuite ce matin prouve l’engagement et la détermination de Mme Sacko à aller jusqu’au bout.

Nous y reviendrons

Sory I. Konaté

14 Octobre 2016

©AFRIBONE