Partager

L’ex-président nigérian Olusegun Obasanjo dirige la mission des observateurs de l’Union africaine à la présidentielle de dimanche prochain au Sénégal. A son arrivée à Dakar ce mardi 21 février 2012, il a déclaré que «si nécessaire», il ne serait pas qu’un simple observateur. Les leaders de l’opposition sénégalaise se succèdent dans le grand hôtel de Dakar où a élu domicile la délégation. L’ex-président nigérian les reçoit, un à un, de longues conversations s’en suivent. Au sortir d’un entretien avec l’ancien président nigerian, Moustapha Niasse, affichait un optimisme prudent. Cheikh Bamba Dièye « espère que cette observation va se muer en une mission de négociation ». Alioune Tine, le coordonnateur du M23, lui, a déclaré son opposition à la tenue du scrutin. Obasanjo a tenu également à rencontrer les acteurs de la société civile comme le mouvement «Y’en a marre». Dans la soirée, selon le porte-parole de la présidence sénégalaise, Olusegun Obasanjo a rencontré Abdoulaye Wade. Il doit avoir ce jeudi des entretiens avec d’autres candidats, ainsi qu’avec le Conseil constitutionnel sénégalais. RFI