Partager

L’Ordre des ingénieurs conseils du Mali, réuni autour d’une conférence extraordinaire, a reçu des consignes fermes du ministre de l’Équipement et du Désenclavement de redorer le blason de la profession.

« En effet, des manquements sévères sont constatés dans la conduite de votre profession. Ces reproches allant parfois jusqu’à mettre en doute votre intégrité, sont, entre autres, l’absence criarde de synergie dans vos actions, le manque de rigueur dans les études que vous menez, le laxisme dans la surveillance des chantiers qui vous sont confiés.

C’est donc pour moi le lieu d’exhorter l’ensemble des membres de l’Ordre des ingénieurs conseils à plus de professionnalisme et de rigueur. Vous devez incarner l’exemple en changeant vos habitudes et vos comportements pour que votre profession soit respectée.

Vous devez, pour relever ces défis, être plus solidaires et plus engagés. Et cela, à travers une meilleure sensibilisation de vos membres sur les enjeux de la concurrence, l’intérêt du regroupement, l’amélioration continue de la qualité des prestations et une définition consensuelle des critères d’excellence ».

C’est en ces  termes  que le ministre de l’Equipement et du Désenclavement, Mme Traoré Seynabou Diop, a invité l’ordre à se ressaisir pour la bonne image du conseil.

Au nouveau bureau, elle a instruit de prendre en main l’organisation au mois de mai 2018 de la conférence annuelle Fidic-Gama pour prouver aux yeux du monde que le Mali est et demeure, malgré la difficile situation conjoncturelle, une destination sûre.

Avec Ccom/MED

Du 10 Juillet 2017