Partager

C’est le lundi, 25 août, que démarreront les opérations relatives à la vente publique de plus de 3 milliards d’actions de Ecobank Transnational (ETI) sur le continent africain. Cette opération, qui est la plus spectaculaire du genre en Afrique, se déroulera sur les trois places boursières du Ghana, du Nigeria et la Bourse Régionale des Valeurs Mobilière (BRVM) et ailleurs à travers les Sociétés d’Intermédiation Financières (SGI). Ces opérations auront été précédées par une cérémonie de lancement qui s’est déroulé, le 18 août, à l’hôtel La Palme Royal Beach d’Accra, sous la présidence de Mandé Sidibé, président du Conseil d’administration d’ETI, en présence d’Arnold Ekpe, son Directeur général, des organismes partenaires de l’opération de Evelyne Fall, Directrice régionale, zone UEMOA et d’une kyrielle de personnalités de la haute finance africaine.

Par cette offre, ECOBANK Transnational Incorporated met à la disposition de ses actionnaires 3 763 759 981 actions ordinaires chacune au prix de 0,27 dollars des Etats-Unis par action avec un ratio de 5 actions nouvelles pour 9 anciennes détenues à la date du 18 août 2008 et 5 116 499 328 actions ordinaires au prix de 0,29 dollars américains.

L’émission de droits préférentiels de souscription et l’offre de vente d’actions ont été respectivement présentées au public à un taux de réduction de 20% et 12,5% sur la base du prix moyen pondéré du volume des actions ETI des trente derniers jours sur les trois bourses en question.

Les agréments ont été accordés par les autorités de régulation du Nigeria, du Ghana et de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).
Sont associés à cette opération ECOBANK Nigeria PLC, Stanbic IBTC PLB ET ICMG Securities Limited, ainsi que Ecobank Development Corporation (EDC) et First Africa SA (Pty) conseillers financiers de l’opération sur les trois places boursières.

Pour Mandé Sidibé, cette offre s’inscrit dans la dynamique d’expansion du Groupe ECOBANK qui confirme sa prédominance sur le marché africain. L’augmentation du capital permettra au groupe, qui poursuit sa stratégie de développement en termes de nombre d’agences et d’implantation pays, de renforcer et de moderniser sa plate-forme technologique.

Créée en 1985, Ecobank Tansnational Incorporated est la société-mère du principal Groupe bancaire indépendant d’Afrique. Le Groupe Ecobank opére actuellement dans 25 pays africains.

Ce sont : la République Démocratique du Congo, le Bénin, le Burkina Faso, le Burundi, le Cameroun, le Cap Vert, la République Centrafricaine, le Congo Brazzaville, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée-Bissau, la Guinée, le Kenya, le Liberia, le Malawi, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Rwanda, Sao Tomé et Principe, le Sénégal, la Sierra Léone, le Tchad et le Togo. Par ailleurs, Ecobank est coté sur les places boursières du Nigeria, du Ghana et d’Abidjan, la Bourse Régionale des Valeurs Mobilière (BRVM). Le Groupe emploie plus de 8 000 personnes dans plus de 500 agences.

Ecobank est une banque universelle offrant les produits de la banque de grande clientèle, de détail, d’investissement et de transaction, aux gouvernements, aux institutions financières, aux sociétés multinationales, aux agences internationales, aux moyennes, petites et micro entreprises et aux particuliers.

La stratégie d’expansion du Groupe Ecobank prend en compte la création de nouvelles filiales en Afrique, mais également l’installation de bureaux de représentation et de centres d’affaires du monde, ayant des liens avec l’Afrique, telles que Paris, Londres, Dubaï et Pékin.

Signalons, enfin, que, outre les trois places boursières du Ghana, du Nigeria et la Bourse des Valeurs Mobilières d’Abidjan (BRVM) les transactions peuvent se faire dans tous les pays à travers les Sociétés d’Intermédiation Financière (SGI). Cette opération, qui s’étendra sur six semaines, prendra fin le 3 octobre 2008;

Yaya SIDIBE

21 Août 2008