Partager

Dans le cadre de ses œuvres sociales, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a offert sept forages aux populations des Communes de Moribabougou, Sankarébougou, N’Gabakoro Droit, Dialakorodji et Safo. Ces infrastructures ont été inaugurées, samedi dernier, par la conseillère spéciale du chef de l’État, le colonel Assan Badiallo Touré.

La série d’inaugurations a commencé à Dogobala et Souleymanebougou, dans la Commune de Moribabougou. Dans ces localités, l’accès à l’eau potable était un parcours du combattant pour les populations, particulièrement pour les femmes. «Nous étions confrontés à la pénurie d’eau potable depuis 17 ans.

Pour avoir de l’eau, il fallait veiller tard la nuit souvent entre 2 ou 3 heures du matin. Il fallait faire plusieurs heures d’attente devant le robinet pour trouver quelques litres du précieux liquide.
Grâce au nouveau château d’une capacité de stockage de 6.000 litres, ce calvaire est désormais un mauvais souvenir pour les femmes de Souleymanebougou», témoigne Mme Kadia Sankaré..

À Dogobala, les femmes et les enfants se disent soulagés grâce à la mise à disposition par le chef de l’État Goïta d’un forage de capacité identique à celle réalisée à Souleymanebougou. «Avec ce nouveau château d’eau, nous allons profiter de nos temps libres après l’école.

Parce qu’avant nous passions l’essentiel de nos temps devant les robinets avec nos mamans à la recherche de l’eau», confie le jeune Badiè Coulibaly. «Nous soutenons le président Assimi Goïta dans ses actions pour la bonne réussite de la Transition», renchérit le maire de Dogobala, Mme Sissoko Salimata Sylla.

Mme Cissé Fatoumata Wallet, conseillère à la mairie de la Commune de N’Gabakoro droit, ne cache pas non plus sa joie. Elle remercie vivement le président de la Transition pour ce château d’eau d’une capacité de 7.000 litres. «Depuis le matin de bonne heure, nous passions de maison à maison à la recherche de l’eau pour les besoins de nos familles. Nous arrivions à peine à remplir deux ou trois bidons d’eau par jour», a fait savoir l’édile.

La capacité du forage réceptionné à Dialakorodji est de 5.000 litres d’eau. Dans la Commune de Safo, le colonel Assan Badiallo Touré a inauguré deux forages : celui de Safo Falayan Plaque d’une capacité de stockage de 5.000 litres et celui de Safo Falayan ancien d’une capacité de 6.000 litres. «Le chef de l’État l’a dit et il l’a fait. Nous le remercions infiniment pour ces sept forages.

Certes, c’est notre association qui a fait les démarches pour la réalisation de ces châteaux d’eau, mais c’est toute la population qui en est bénéficiaire», se félicite Mme Ouattara Fanta Keita, présidente de l’Association des femmes conseillères des Communes de Moribabougou, Sankarébougou N’Gabakoro droit, Dialakorodji et Safo.

Sur une cinquantaine de forages réalisés par le président de la Transition, 44 ont été inaugurés à ce jour. «Les forages ont été réalisés et offerts gratuitement aux populations», précise le colonel Assan Badiallo Touré. La conseillère spéciale du chef de l’État a invité les bénéficiaires à prendre soin des nouvelles installations d’une grande utilité pour les communautés.

Babba B. COULIBALY

Source: L’ESSOR