Partager

fillette.jpg

Il est 6h du matin, lundi 16 mars dernier. Odile, âgée de douze ans, élève en classe de 6e dans un collège de la place, se rend à la source de son quartier à Essos (Yaoundé) pour puiser de l’eau. Elle ne reviendra pas rapidement. Pourtant, de source familiale, «  la source se trouve à quelques pas de la maison. D’habitude en moins de cinq minutes, elle était déjà de retour « .

D’après les propos de la jeune fille, rapportés par son cousin, deux hommes ont surgi derrière elle alors qu’elle s’apprêtait à puiser de l’eau. Ils lui auraient demandé d’abandonner le seau et de les suivre. Une voisine l’aurait entendu crier  » laissez moi, laissez moi « . Seulement, elle ne prend pas les cris de la jeune fille au sérieux.

Les kidnappeurs lui intiment l’ordre de marcher en silence. Ils auraient menacé de la tuer si elle criait. Un autre aurait menacé de la violer. Ses ravisseurs la conduisent au quartier Kondengui en empruntant les pistes.  » Arrivé à un niveau à Kondengui, les kidnappeurs lui demandent d’avancer sans se retourner. Après quelques mètres, elle se retourne et constate qu’ils ont disparu. En observant les édifices, elle reconnaît qu’il s’agit du quartier dans lequel habite l’un de ses grands frères « , poursuit son cousin.

Cependant, ne s’y rendant pas fréquemment, elle est incapable de retrouver le domicile de ce dernier. Ne sachant où aller, elle erre plusieurs heures avant de tomber par hasard sur sa tante. Par peur, elle ne lui révèle pas ce qu’elle vient de vivre. «  Elle a juste dit qu’elle s’est égarée « . La tante lui remet de l’argent pour emprunter un taxi et retourner à la maison.

Chez les membres de famille, cet enlèvement suscite des interrogations. Ces derniers ne savent pas toujours comment qualifier l’acte posé par les kidnappeurs. Bien que la fillette déclare n’avoir pas été victime d’agression quelconque, elle a été conduite dans un centre de santé par sa mère qui voudrait en avoir le coeur net. Une enquête a été ouverte par la police.

Cameroun … Source : Le Messager

blogs-afrique.info/faits-divers

20 mars 2008.