Partager

Barack Obama semble bien placé pour devenir dans un peu plus d’une semaine le prochain président des Etats-Unis, mais la course reste ouverte pour le républicain John McCain, qui se démène pour arracher la victoire. Les Américains vont élire leur président alors que les Etats-Unis sont engagés dans deux guerres qui semblent sans fin en Irak et en Afghanistan et que la crainte d’une récession est plus vive que jamais. Dans le système électoral américain, il s’agit moins de gagner le vote populaire que d’engranger au moins 270 des 538 grands électeurs qui composent le Collège électoral. L’élection se joue dans une dizaine d’Etats indécis, les « swing States« , capables de basculer d’un camp à un autre jusqu’à la dernière minute et de faire la décision. M. Obama, qui affirme vouloir réconcilier les Américains au-delà de leurs différences, a reçu le soutien de personnalités républicaines comme l’ancien secrétaire d’Etat Colin Powell. Il a décidé de porter le fer dans les derniers jours de campagne dans les mêmes Etats que ceux convoités par M. McCain. Pour cela, le candidat démocrate, qui pourrait devenir le premier Noir à entrer à la Maison Blanche. (Afp)