Partager

Le temps presse désormais pour les deux candidats à la Maison Blanche qui devaient passer la dernière semaine de campagne dans une poignée d’Etats clefs où se jouera la présidentielle américaine. « Dans une semaine, vous pourrez mettre fin à une politique qui cherche à diviser le pays dans le but de gagner une élection, qui essaie de dresser une région contre une autre, une ville contre une autre, les républicains contre les démocrates, qui joue sur la peur quand nous avons tant besoin d’espoir« , a dit M. Obama dans la ville industrielle de Canton. A 8 jours de l’élection présidentielle américaine, le candidat démocrate a choisi de reprendre les thèmes de l’espoir et du changement sur lesquels il avait lancé sa campagne en février 2007. Le sondage quotidien publié lundi par le Washington Post et ABC News accordait 7 points d’avance à M. Obama (52% contre 45%). La journée de lundi a par ailleurs été marquée par la révélation de l’arrestation de 2 jeunes néonazis, mercredi dans le Tennessee (sud), pour avoir proféré des menaces de mort contre M. Obama dans le cadre d’un projet de tuerie raciste, ravivant la crainte d’un attentat contre le sénateur noir.