Partager

www.bn.gouv.ml, c’est l’adresse du nouveau site web de la direction nationale de la bibliothèque et de la documentation (DNBD), appelée communément Bibliothèque nationale. La cérémonie officielle de son lancement a eu lieu dans la médiathèque de la structure. C’était sous la présidence du conseiller technique au ministère de la Culture, Mamadou Bani Diallo, en présence du directeur général de la DNBD, Demba Sissoko, des directeurs nationaux, des chefs des services rattachés au ministère de la culture et de nombreux invités de marque.

Prenant la parole, le directeur général de la Bibliothèque nationale expliquera que la DNBD dispose de plus de 16 000 documents dans sa base de données, dont 11.515 déjà corrigés et sont pour le moment mis à la disposition des utilisateurs à travers des CD. Il entend terminer sous peu le travail de la correction de l’ensemble de ces données pour les mettre définitivement sur le site Internet.

« La création de ce site web répond à l’objectif majeur de la DNBD de donner plus de visibilité à la mémoire du patrimoine éditorial national du Mali » a expliqué Demba Sissoko, le directeur national de la bibliothèque et de la documentation. Selon lui, l’intérêt de l’offre documentaire est de plus en plus élevé, car durant les quatre dernières années, l’établissement a reçu plus de 25 000 lecteurs. Ce qui exige du personnel, des produits et des services de qualité.

Quant au conseiller technique, il expliquera que l’internet permet aux bibliothécaires de présenter les produits et services, tout en rendant accessibles les bases de données bibliographiques. Ainsi, naît chez les utilisateurs la possibilité de consulter à partir de chez eux les ressources documentaires constituées depuis des décennies, voir des siècles. « L’accès à l’information pour le développement constitue une priorité pour le gouvernement : la création d’une structure de promotion d’Internet, l’adoption, dans le futur proche, de textes sur l’archivage électronique, sur la sécurité des données, illustre éloquemment cette politique de faciliter et de sécuriser l’accès à l’information « a-t-il estimé.

Selon Mamadou Bani Diallo : « Notre pays a abrité en décembre 2004 les travaux du séminaire international de formation à la mise en ligne des bases de données Winisis « . Cette formation a permis aux bibliothécaires et documentalistes de notre sous-région de tirer le maximum de profit d’un logiciel développé par l’UNESCO et offert gratuitement aux professionnels de l’information documentaire du monde entier. » Le lancement du site web de la Bibliothèque nationale s’inscrit dans la même dynamique. Il importe, en effet, de donner à ce site un caractère officiel et, en même temps, d’inciter le personnel de la DNBD à l’enrichir et à le mettre régulièrement à jour. Il leur appartient de le faire fonctionner régulièrement, chacun à son niveau et selon ses prérogatives professionnelles « a-t-il recommandé.

Clarisse Njikam

04 Juillet 2013.