Partager

tombouctou3.jpgDepuis plusieurs mois déjà, le pays est mobilisé pour le vote en faveur de Tombouctou afin que la cité mystérieuse soit retenue parmi les sept nouvelles merveilles du monde.
Le vote se faisant par téléphone ou par Internet, les sociétés de télécommunication
sont en première ligne. C’est ainsi que l’opérateur historique, la Sotelma vient de lancer ses numéros courts qui permettent au public de voter en faveur de Tombouctou. La cérémonie de lancement s’est déroulée lundi à l’hôtel Kimpinsky.

Elle était présidée par le ministre de la Culture, Cheick Oumar Sissoko et s’est déroulée en présence de celui de la Communication et des Nouvelles technologies, Gaoussou Drabo et son homologue de l’Artisanat et du Tourisme, N’Diaye Ba. Le président de la commission d’organisation de « Tombouctou 2007 » Baba Hakib Haïdara, était présent.

Comment voter?

Du Mali

Ces numéros courts de la Sotelma sont le 7212 et le 7214. Le premier permet de voter par appel vocal étant au Mali. Il suffit de composer le 7212 puis suivre les instructions du serveur vocal.

Pour ceux qui veulent voter par SMS, il suffit d’écrire le chiffre « 21 » ou le mot « Tombouctou » et l’envoyer au 7214.

L’appel au 7212 peut se faire aussi bien à partir d’un téléphone fixe de la Sotelma que d’un portable GSM-Malitel.

Afin de permettre le vote d’un maximum de Maliens, la Sotelma a configuré son serveur vocal avec quatre langues : le français, le bambara, le sonraï et le soninké.

La première instruction du serveur consiste d’ailleurs à aider le votant à choisir la langue dans laquelle il veut effectuer le vote.

De l’Etranger

En ce qui concerne nos compatriotes de l’extérieur, ces deniers peuvent voter pour Tombouctou par appel vocal au « 00223 270 7212 » et par SMS au « 00223 698 5757.

Pour les tarifs, les abonnés aux réseaux fixes de la Sotelma-Malitel paieront 120 Fcfa par appel et 50 Fcfa par SMS envoyé.

lassana.jpgLe PDG de la Sotelma, Lassana N’Diaye qui n’a pas caché sa satisfaction a rappelé les facilité accordées aux habitants de la ville de Tombouctou par sa société.

La Sotelma a ainsi renforcé son réseau internet à Tombouctou dont l’usage sera gratuit pendant dix jours à travers toute la ville. Des facilités ont également été accordées à nos compatriotes de l’extérieur.

Le président de la commission d’organisation de « Tombouctou 2007 », Baba Hakib Haïdara, il a fait l’historique des merveilles du monde de l’antiquité à nos jours, avant de rappeler les atouts de Tombouctou. « Tombouctou est un esprit, une tolérance, une architecture. C’est aussi les manuscrits. Tombouctou est non seulement le candidat du Mali, mais aussi c’est celui de l’Afrique toute entière« , a-t-il dit avant d’appeler tous à voter massivement et plusieurs fois pour « la cité mystérieuse« .

« En ne votant qu’une seule fois, a expliqué Baba Hakib Haïdara, on ne pourra pas concurrencer des pays surpeuplés comme la chine et d’autres pays candidats se trouvant en Europe. « Votez 333 fois et les 333 saints de Tombouctou vous aiderons« , a-t-il dit sous les applaudissement nourris de la salle.

A la suite de Baba Hakib Haïdara, le ministre de la Culture Cheick Oumar Sissoko a aussi appelé chacun à voter sans limite. Car en accomplissant ce geste, c’est faire preuve de patriotisme.

Le premier vice-président de l’Assemblée nationale, Me Mountaga Tall qui était présent à la cérémonie a aussi appelé à un vote massif en faveur de Tombouctou. Il a promis de sensibiliser ses collègues députés afin qu’ils apportent le mot d’ordre de vote aux populations quand ils seront sur le terrain lors de la campagne pour les prochaines législatives.

Les responsables de la Sotelma ont donné des assurances sur le bon fonctionnement des réseaux permettant à chacun de voter facilement.

La cérémonie a pris fin par le vote de toutes les personnalités présentes.

Mh.TRAORÉ


Nouvelles sept merveilles du monde : TOUS POUR TOMBOUCTOU !

La mobilisation en faveur du vote pour la candidature de Tombouctou pour son inscription sur la listes des Nouvelles les sept nouvelles merveilles du monde ne faiblit pas. À un mois de la proclamation des résultats prévue le 7 juillet prochain à Lisbonne au Portugal, les initiatives continuent de se multiplier pour un vote massif en faveur de « la Cité des 333 Saints ».
Lundi après-midi, le Premier ministre, Ousmane Issoufi Maïga a pris l’initiative de sensibiliser les travailleurs de la Primature et de tous les services rattachés afin qu’ils votent massivement pour Tombouctou. La rencontre s’est déroulée dans la salle de conférence de la Primature.

C’était en présence du ministre de la Culture, Cheick Oumar Sissoko, du président du Comité national d’organisation des Nouvelles sept merveilles du monde, Baba Hakib Haïdara et de nombreux travailleurs de la Primature. On notait également la présence des représentants des opérateurs de téléphonies mobiles Malitel et Orange-Mali.

Ousmane Issoufi Maïga a profité de l’occasion pour inviter l’ensemble des ministères, des directions des services, les collectivités locales, les ambassades et consulats à s’investir pour un maximum de votes en faveur de Tombouctou. Le chef du gouvernement s’est dit satisfait de l’initiative parce que tous les services relevant de la Primature ont répondu à l’appel. Il a attiré l’attention de tous sur l’importance du geste avant d’adresser ses remerciements et encouragements à la commission d’organisation.

Après ces propos du chef du chef du gouvernement, la parole fut donnée au président du Comité national d’organisation des Nouvelles sept merveilles du monde, Baba Hakib Haïdara. Mais ce dernier n’avait plus grande chose à dire. « Ce n’est plus le temps des discours, c’est le temps de l’action« , s’est-il contenté de dire. Ensuite, le Premier ministre a fait une démonstration de vote. Ce geste a été répété par les travailleurs de la Primature et des services rattachés.

Pour le vote, les opérateurs de téléphonie mobile ont mis à la disposition du public des numéros d’appel et des numéros SMS pour les messages. La procédure est simple : il suffit d’appeler et de suivre les indications de l’opérateur.

Pour Orange-Mali le numéro d’appel est le 7403 et le numéro SMS est 7444. Les langues utilisées sont le français, le bambara et le sonrhaï.

Le numéro d’appel de Malitel est 7212 et le SMS 7214. Le français, le bambara, le sonrhaï et le soninké sont les langues de communication.


S. DOUMBIA

UNE CARAVANE POUR SUSCITER LE SURSAUT

Toute initiative visant à mobiliser pour le vote en faveur de Tombouctou est à saluer. C’est ainsi que le ministre de la Culture Cheick Oumar Sissoko, accompagné du directeur national de l’Action culturelle, Kora Dembélé et de Modibo Cissé, conseiller technique au ministère de l’Artisanat et du Tourisme, a conduit la semaine dernière, une caravane de sensibilisation qui a sillonné certaines villes du pays. Le ministre Sissoko était allé à la rencontre des populations pour leur expliquer les enjeux que représente pour notre pays, l’élection de Tombouctou parmi les Nouvelles 7 merveilles du monde.

Outre la satisfaction morale, ce choix aura un impact à la fois politique, économique, culturel, touristique, commercial sur notre pays, a expliqué Cheick Oumar Sissoko.

Le ministre de la Culture considère que l’élection de Tombouctou est un challenge que notre pays peut bien relever. C’est pour cela qu’il a pris son bâton de pèlerin pour aller exhorter les populations à prendre une part active à la compétition, afin de multiplier les chances de notre cité candidate qui représente tout le continent.

La commune urbaine de San a été la première étape de cette caravane, conduite par le ministre Cheick Oumar Sissoko. Celle-ci s’est rendue successivement à Mopti, Koutiala, Sikasso et Bougouni. Dans chacune de ces localités, le ministre de la Culture a expliqué aux autorités administratives, politiques communales, aux populations, et aux élèves, l’enjeu de la situation. « Votez Tombouctou comme une des Nouvelles 7 merveilles du monde« , a-t-il exhorté, en insistant sur l’importance du vote de tous les fils du pays pour que Tombouctou sorte victorieuse de la compétition. « Nous avons une grande nation qui a toujours su relever les grands défis qui se sont érigés sur son chemin« , a dit le ministre Sissoko.

Avant d’exhorter chacun à voter une ou plusieurs par jour pour Tombouctou, une fierté pour Mali et pour toute l’Afrique.
« Notre continent a toujours enrichi l’humanité sans que cela lui soit reconnu« , a relevé le ministre Sissoko qui voit dans le choix porté sur Tombouctou une occasion de reconnaître enfin le génie créateur de l’homme Noir.

Partout Cheik Oumar Sissoko a invité les populations à un élan de patriotisme et à un sursaut national pour relever le défi de la désignation de la ville « mystérieuse » parmi ces sites qui seront les lieux les plus visités par les voyageurs et les touristes à la recherche des œuvres humaines les plus captivantes.

Cette caravane a permis d’inciter plusieurs personnes dans les localités visitées de voter pour Tombouctou. Les préfets, sous-préfets et les maires se sont engagés à faire voter le maximum de personnes dans leurs circonscriptions.

Crée au 11è siècle, Tombouctou, a une notoriété qui dépasse de loin les frontières du pays. Elle dispose d’une des plus vieilles universités au monde, celle de Sankoré où étaient enseignées, il y a plusieurs siècles des disciplines dont la philosophie, la chirurgie des yeux, l’astrologie, la gouvernance, le règlement des conflits etc.

Oumar DIAMOYE

Envoyé spécial de l’Essor

06 juin 2007.