Partager

tombouctou-4.jpg

Les actions de mobilisation pour que Tombouctou soit élue parmi les Nouvelles sept merveilles du monde se multiplient. C’est dans ce cadre que l’Ordre des architectes du Mali a lancé vendredi dernier, en collaboration avec la Sotelma-Malitel, l’opération 20 000 voix pour Tombouctou.

La cérémonie de lancement de cette campagne s’est déroulée à l’Agetic sous la présidence du ministre de la Communication et des Nouvelles technologies, Gaoussou Drabo.

Plus d’une centaine de personnes, principalement des personnalités du monde de la culture ont assisté à l’événement. Le président de l’Ordre des architectes Amadou Issa Boré a remis à l’occasion, un chèque géant symbolique de 20 000 voix au ministre Gaoussou Drabo.

Auparavant, Amadou Issa Boré a reconnu que le ville des « 333 Saints » ne peut laisser aucun architecte indifférent. « Tombouctou est aussi un joyau architectural. Les mosquées de Djingarey Ber et de Sidi Yéhia sont une grande illustration de ce savoir-faire« , indiquera l’architecte. Selon Amadou Issa Boré, cette initiative doit susciter un éveil de conscience chez nos compatriotes.

Le directeur général de la Sotelma Lassana N’Diaye a, quant à lui, réitéré l’engagement de cette société à œuvrer davantage pour le rayonnement socioculturel de notre pays.

La société de télécommunication a déjà mis à la disposition de ses clients deux numéros verts pour voter Tombouctou. En effet, il suffit de composer le 7212 ou le 7214 pour pouvoir appeler ou envoyer un Sms en faveur de Tombouctou.

Le ministre Drabo a qualifié l’initiative de l’ordre des architectes, d’originale. Il a félicité les initiateurs, avant de relever que la « Cité mystérieuse » mérite bien d’être retenue parmi les 7 nouvelles merveilles du monde. Le ministre Gaoussou Drabo espère que les votes atteindront jusqu’à 333 000 voix, en référence aux « 333 saints » de Tombouctou.

L’élection étant prévue pour le 7 juillet prochain, il est encore temps de voter, autant de fois, que l’on peut, pour multiplier les chances de Tombouctou (le seul représentant de tout le continent) de figurer parmi les Nouvelles sept merveilles du monde.

L’Essor

20 juin 2007.