Partager

Le samedi 3 mai 2008, Journée internationale de la presse, sera gravé en lettres d’or dans les annales de la Cité de Méguétan avec l’inauguration officielle de la station régionale de l’Office de radiodiffusion et télévision du Mali (ORTM) par le président de la République.

Située sur la colline du Plateau III et contiguë au lycée Dioba Diarra, la station régionale de Koulikoro est bâtie sur une superficie de cinq hectares. Elle comporte un bâtiment de 460 m2 et un pylône de 150 m haubané en acier galvanisé avec échelle parafoudre et accessoires.

Le bâtiment comporte un studio d’antenne, une cabine technique d’antenne, un studio de production, une cabine technique de production et un logement d’astreinte. La nouvelle station radio est équipée d’un système d’émetteur FM-1kw avec filtre d’harmonique et accessoires, d’un système d’antenne dipôle de diffusion avec 145 m de feeder et accessoires et d’un système de réception TVRO par satellite avec antenne parabolique et accessoires.

Ces matériels sont appuyés par un jeu d’équipements numériques pour studio d’antenne, studio de production, cabine d’antenne, cabine de production et de montage. S’y ajoutent un lot d’équipements numériques de reportage et de synchronisation, un lot d’outillages et un lot de pièces et de modules de rechange.

Les cabines centrales et les studios de la station sont réconfortés par une climatisation centrale de 15 chevaux. La salle d’émission possède deux climatiseurs de 5 chevaux.

Le président de la République s’est dit impressionnée par la station. Selon lui, « avec cette inauguration, la décentralisation est en marche. En quelques semaines, nous allons procéder à l’inauguration de la station régionale de Gao et de Tombouctou. La radio est un vecteur de développement. Elle forme, sensibilise et éduque la population », a ajouté le chef de l’Etat.

Construit par l’entreprise espagnole BTESA SA, le coût de ce fleuron de la technologie en matière de radiodiffusion s’élève à environ 745 millions de F CFA entièrement financé par le budget national.

Selon le représentant de l’entreprise, « la station de Koulikoro fait partie des trois nouvelles stations régionales ORTM réalisées par la société BTESA SA pour un montant HTT de plus de 2,233 milliards de F CFA, soit environ 745 millions de F CFA par station ».

Le ministre de la Communication et des Nouvelles technologies s’appesantira sur la fonction de la nouvelle station. « La station de Koulikoro sera avant tout une radio de proximité tant dans son contenu que dans son aire de couverture géographique. Elle doit donc en priorité prendre en charge les préoccupations des populations de Koulikoro : agriculture, élevage, pêche, extraction du sable et de gravier, navigation fluviale, activité agroalimentaire, métallurgie ».

Mme Diarra Mariam Flantiè Diarra ajoutera que, d’une portée de 80 km eu égard au relief assez accidenté de la région de Koulikoro, la station renferme les dernières technologies en matière de radiodiffusion car, faut-il le rappeler, elle est entièrement une radio numérique.

Sidiki Doumbia (stagiaire)

(envoyé spécial)

06 Mai 2008