Partager

La FAO a annoncé mardi l’apparition au Nigeria d’une souche de la grippe aviaire « hautement pathogène » qui n’avait jamais été signalée auparavant en Afrique et qui suscite donc « de graves préoccupations » quant à son introduction sur le continent. « Une souche de la grippe aviaire hautement pathogène, inconnue auparavant en Afrique, vient d’être décelée pour la première fois au Nigeria, où deux nouveaux cas de grippe aviaire ont été récemment signalés dans les Etats de Katsina et Kano« , a indiqué l’organisation de l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture basée à Rome. Les résultats de laboratoire du Nigeria et d’un laboratoire de la FAO montrent que la nouvelle souche du virus est « génétiquement différente des souches qui avaient circulé au Nigeria lors des flambées précédentes en 2006 et 2007« , a précisé l’agence.