Partager

Plus d’un millier de manifestants réclamaient à nouveau mercredi à Tunis le retrait des membres de l’ancienne équipe de Ben Ali du gouvernement de transition, fragilisé par le retrait de quatre ministres, dont trois appartenant à la puissante centrale syndicale UGTT. L’exécutif de transition chargé de préparer des élections présidentielle et législatives d’ici 6 mois tiendra son premier Conseil des ministres jeudi, a annoncé le ministre du Développement régional, Nejib Chebbi, membre de l’ex-opposition. Une porte-parole du Premier ministre a toutefois indiqué que la date n’était pas encore absolument certaine. « Le point le plus important » de ce premier Conseil, selon une autre source gouvernementale sera « l’amnistie générale » promise lundi par le Premier ministre M. Ghannouchi, lors de l’annonce de son gouvernement. Dans la station égyptienne de Charm el-Cheikh sur la mer Rouge, les chefs d’État arabes qui ont laissé poindre ces derniers jours la crainte d’une contagion de la crise tunisienne à leur pays, ont entamé mercredi un sommet économique dominé par les événements en Tunisie. AFP.