Partager

Au cours de ce premier rituel gouvernemental, le Chef de l’Etat a instruit au chef du gouvernement et à son équipe de nouvelles directives pour la bonne marche du pays. Le président de la République a d’abord remercié les deux ministres sortants pour le travail de qualité abattu au sein de leur département respectif. Il a félicité les nouveaux entrants et leur a expliqué la tâche qui les attend.

LA BONNE GOUVERNANCE

Après les remerciements des entrants et des sortants, le Chef de l’Etat, en s’adressant à l’équipe de Modibo Sidibé, a mis l’accent sur la bonne gouvernance qui est le socle du développement. Dans la même lancée, il a instruit aux locataires des départements de se mettre au travail pour achever l’oeuvre du Programme de Développement Economique et Social (PDES).

Cette réussite qui passe par la prise en compte des préoccupations des populations a poussé le numéro 1 de l’exécutif malien à insister sur la réduction des voyages à l’extérieur au profit de ceux de l’intérieur pour s’enquérir des difficultés des populations en vue d’apporter des solutions efficientes.

Dans le même ordre d’idée, le président ATT mettra l’accent sur la bonne organisation du scrutin du 26 avril prochain qui est une élection de proximité complexe.

LES PRIORITÉS DU NOUVEAU GOUVERNEMENT

Concernant les priorités, le président mettra un cachet particulier sur le secteur de l’éducation et des finances. Il demanda l’application des recommandations du forum sur l’éducation et dans le volet financier, il a invité les ministres à plus d’exigences vis-à-vis d’eux-mêmes et de la dette extérieure.

Il a parlé d’autres volets lors de ce conseil de départ dont les infrastructures routières, l’agriculture et l’emploi des jeunes. En poursuivant, Amadou Toumani Touré a déploré la dégradation de la production cotonnière et de l’ensemble du secteur.

Avant de souligner la nécessité de redynamiser le secteur coton et toute la chaîne qui en découle par la maîtrise de tous les maillons (commercialisation et transformation) et en ouvrant de nouvelles perspectives par la diversification de la production agricole.

Dans le cadre des infrastructures, le président a insisté sur l’entretien des routes et salué les actions telles que le peage et du pesage. “Nous devons responsabiliser davantage le conseil d’administration de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes”, a souligné ATT dans le cadre du volet emploi-jeunes.

Le Premier ministre, à la suite du président de la République, a rassuré que lui et son équipe vont se mettre au travail conformément à la volonté du président de la République.

Mamoutou DIALLO

17 avril 2009