Partager

Le président de la République a procédé hier à la pose de la première pierre du nouvel  hôpital de Koutiala financé par le budget national pour un coût d’environ 12 milliards de FCFA dont 8 milliards de FCFA pour la construction, et le reste pour l’équipement.

Bâti sur une superficie de  plus de 14 ha, le  nouvel hôpital de Koutiala pour répondre aux attentes des 772 965 habitants, comprendra, entre autres, un service des consultions externes, une pharmacie, un laboratoire, une banque de sang, un service de traumatologie, un bloc opératoire, un service des urgences, un service  de stérilisation, un service d’imagerie médicale, un service de réanimation, un service d’hospitalisation chirurgie, un service d’hospitalisation médecine, un service de pédiatrie avec hospitalisation, un service de gynéco obstétrique. Il sera doté d’équipements médicaux de dernières générations, avec un personnel adéquat mis à sa disposition par le ministère de la santé et de l’Hygiène Publique pour un fonctionnement optimal des différents services. Cet hôpital financé sur budget national coutera 120milliards de FCFA dont 8 milliards de FCFA pour la construction et le reste pour les équipements. La construction de cette infrastructurel s’inscrit en droite ligne dans le programme d’urgences sociales du Président de la République, dans lequel le volet santé s’articule autour de l’augmentation de l’offre et l’utilisation de services de santé de qualité, repartis de manière équitable et répondant aux besoins des populations. L’évènement du jour marque aussi le début d’un processus de création d’établissements hospitaliers dans les localités comme Kita, Nioro du Sahel, Markala, San, Bougouni, Koutiala et les six communes du district de Bamako. Ce processus de création d’hôpitaux s’inscrit dans le cadre de la reforme du système de santé entreprise par le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Pr Samba Sow, conformément au Programme d’urgences sociales du Président de la République.
Cette cérémonie a servi  également de cadre pour la remise de 42 tricycles ambulances médicalisés du Groupe Togola et de deux ambulances tout terrain aux 42 districts sanitaires de Koutiala.

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta, a salué l’initiative des tricycles ambulances  médicalisées qui constitue à l’en croire un  » progrès par rapport à hier ». Il a salué l’architecte également pour ses prouesses à  mettre à disposition un hôpital de dernière génération, digne du 21 è siècle. Pour  le président, la santé est un droit universel dont il a un souci permanent. Il a pris l’engagement de tout mettre en œuvre pour l’aboutissement de ces travaux pour le bien être des populations du Mali et en particulier celle de Koutiala.

Construction et équipement de la pédiatrie du Csréf de Koutiala par MSF
Pour le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, en plus de cet hôpital, Koutiala bénéficiera grâce à l’appui, de Médecins  Sans Frontière France (MSF) de la construction et de l’équipement d’une unité pédiatrique de 185 lits au sein de l’actuel Centre de Santé d’une valeur de sept cent millions de FCFA, dans le cadre d’un programme médio-nutritionnel visant la réduction de la mortalité infanto juvénile dans 38 CScoms du cercle de Koutiala. Il a salué le donateur pour tous ses engagements en faveur de la ville de Koutiala en particulier et en général pour tout le Mali. 

Le MSF évolue à Koutiala dans le district sanitaire de Koutiala  depuis 2009 dans le cadre d’un programme médico-nutritionnel visant à réduire la mortalité infantile-juvénile.
Il  a également annoncé la pose de la première pierre de l’hôpital de Koulikoro très prochainement.

Amadou Koné chef de village, très ému, a remercié le chef de l’Etat pour ses initiatives à l’endroit de  Koutiala. » Ces projets viennent à point nommé, car ils permettront de soulager les populations de Koutiala. « ,  a souligné,  Amadou Koné.
Oumar dit Baba Dembélé, maire de la commune urbaine de Koutiala, a évoqué l’immense joie qu’anime les populations de Koutiala et environs de voir ces actions de développement  en faveur de la capitale de l’or blanc. Aux dires du maire de Koutiala, IBK à travers ses actions (mécanisation de l’agriculture, désenclavement),  montre son engagement de faire du Mali un  pays émergent.
Ousmane Daou, envoyé spécial


MSF à koutiala : Une nouvelle pédiatrie à 700 millions de F CFA
Le Médecin sans frontière à Koutiala depuis 2009 déploie d’énormes efforts dans le cadre de la lutte contre la mortalité maternelle et infantile. Pour renforcer ces acquis, une nouvelle pédiatrie verra bientôt le jour dans la cours du Csréf de Koutiala,  entièrement financé par le MSF.  Pour le chef de la mission, Frédéric Démalvoisine, l’objectif est appuyer l’ensemble des 38 Cscom du district de Koutiala pour faciliter la prise en charge précoce des enfants, et éviter  ainsi les complications.

Pour lui, cette nouvelle unité  de 185 lits au sein du Csréf permettra nul doute à l’amélioration de l’offre de soins de santé de qualité aux enfants de moins de 5 ans du district et ainsi avoir des effets à long terme pour la population du district en générale.
D’un coût estimé à plus de 700 millions de F CFA, ce bâtiment dont les travaux sont en cours comprendra une unité de soins intensifs de 30 lits, deux salles de stabilisation pour la nutrition et la pédiatrie, une salle des brulés de 10 lits, etc.
MSF à Koutiala, c’est 260 agents socio-sanitaires dont parmi une quinzaine de médecins.

O.D.

Du 16 Février 2018