Partager

De nouveaux accrochages ont été signalé dans l’Est de la RDC, opposant la rébellion de Laurent Nkunda à des groupes armés alliés au gouvernement congolais. Le CNDP déclare avoir pris Ishasha, une ville stratégique frontalière de l’Ouganda, située à plus de 130 km de Goma. Les rebelles affirment s’être rendus sur place pour « rassurer la population ». Selon le Congrès national pour la défense du peuple (CNDP) de Laurent Nkunda, les miliciens Maï-Maï et les rebellles hutus rwandais des Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) menaçaient les habitants de la zone et menaient des expéditions punitives. « Il fallait donc les repousser très loin », expliquent donc les rebelles pour justifier les nouvelles attaques. Le CNDP précise que ses hommes ont dû riposter à plusieurs offensives de groupes qui cherchaient à voler du bétail. Mais ce soir, le bétail a été récupéré et le calme est revenu, selon les rebelles. Impliqués dans plusieurs opérations, les rebelles du CNDP assurent qu’ils ne s’en prennent pas aux forces gouvernementales mais à des forces étrangères. (Rfi)