Partager

Le président soudanais Omar el-Béchir a limogé l’intégralité du gouvernement et nommé un nouveau Premier ministre, chargé de former un gouvernement resserré pour faire face à la crise économique qui frappe son pays, a annoncé dimanche la présidence. Moutaz Mousa Abdallah, qui était le ministre de l’Irrigation dans le cabinet sortant, a été nommé Premier ministre. La décision d’Omar el-Béchir de congédier l’ensemble des 31 membres du gouvernement a été approuvée par les dirigeants du Parti du Congrès National (NCP) au pouvoir, lors d’une réunion nocturne. « La situation économique doit être résolue et pour cela, le président Béchir a décidé de dissoudre le gouvernement à tous les niveaux », a déclaré Faisal Hassan Ibrahim, un des principaux collaborateurs du président, après la réunion du NCP. « Le président Béchir a décidé d’avoir un gouvernement plus restreint de 21 membres », a-t-il dit. Le cabinet sortant était composé de 31 ministres dirigés par le Premier ministre Bakri Hassan Saleh. Ce dernier continuera à être le premier vice-président. Plus tôt dimanche, la présidence avait annoncé dans un communiqué la décision de limoger le gouvernement de M. Saleh « afin de corriger la situation dans laquelle se trouve le pays ». Le président Omar el-Béchir « va former un nouveau gouvernement qui pourra, une fois encore, apporter de l’espoir au peuple soudanais », avait indiqué la présidence.AFP