Partager

Crise politique et institutionnelle au Mali : “ Nous devons aller à une concertation nationale puisque notre seul élément de base est l’accord cadre”, dixit l’honorable Housseyni Amion Guindo

Suite à la déclaration du Premier Ministre et celle du président de la république par intérim, nous avons approché le Président de la CODEM, l’honorable Housseyni Amion Guindo, député à l’Assemblée Nationale et non moins membre de la CSM. Dans cet entretien exclusif, le jeune loup aux dents longues pense qu’après le putsch du 22 mars dernier, « l’état actuel de la situation donne un espoir certain mais la confusion est que le pays est toujours sous occupation et ici à Bamako, il y a un litige politico institutionnel qui n’est pas encore réglé », a-t-il déploré.

Mali Demain : Que pensez- vous du retour et de la proposition du président de la république ?

Honorable Guindo : Nous sommes dans une situation moins grave que le 22 mars par ce que les efforts de ces derniers mois notamment la signature de l’accord cadre nous permet de connaître une relative stabilité. Nous saluons le retour du président de la république par intérim car le Mali a besoin de tous ses fils. Je pense que nous devons aller à une concertation nationale puisque nôtre seul élément de base est l’accord cadre. Puisque la constitution ne prévoie pas de transition, c’est l’accord cadre qui l’organise. Si on peut sortir de l’accord cadre, ce sera mieux car à défaut de la légalité, on peut se donner la légitimité et que les propositions doivent être versées dans le cadre d’une concertation nationale. « Dioncounda Traoré n’est pas Président de la transition… »

Mali Demain : Dioncounda T est-il président par intérim ou celui de la transition ?

Honorable Guindo : Il n’est pas président de la transition. La preuve est que quant au niveau de l’Assemblée Nationale nous avons voulu mettre un nouveau président, la Cour Constitutionnelle nous a écrit en disant que Dioncounda Traoré est toujours Président de l’Assemblée Nationale. Et c’est à ce titre qu’il est président de la République par intérim du Mali.

« Nous ne soutenons pas le Premier Ministre, mais nous soutenons l’accord cadre… »

Mali Demain : Est ce que le PM doit être soutenu pour sortir de cette crise ?

Honorable Guindo : Non, nous ne soutenons pas le Premier Ministre mais nous soutenons l’accord cadre. C’est l’accord cadre qui a fait une feuille de route pour sortir de cette crise. Et tout le monde l’a soutenu. Qui soutient l’accord cadre, soutient le PM avec ses pleins pouvoirs, soutient la prorogation du mandat des députés, reconnaitra que le président de la république est intérimaire et soutiendra l’idée d’une concertation nationale. Si on bafoue ces principes, je crains qu’on ait d’autres repères. Nous soutenons l’ouverture du gouvernement.

Propos recueillis par Albadia Dicko

Mali Demain du 09 Août 2012