Partager

À quatre journées de la fin du championnat, Les Sang et or comptent 6 points d’avance sur leur poursuivant immédiat, Strasbourg et 7 sur le troisième, Metz. Une victoire contre Sedan lors de la 34è journée aurait permis à Lens de décrocher son ticket pour la Ligue 1.

jpg_2201_6.jpg Les Sang et or avaient presque réussi leur mission en débloquant le tableau d’affichage grâce au Serbe Dejan Milovanovic avant de doubler la mise par le Tunisien Yahia Alaeddine. À ce moment précis, les Nordistes étaient officiellement en première Division. Mais après avoir réduit le score au retour des vestiaires, Sedan arrachera le nul à quelques secondes de la fin du match, suite à un penalty transformé par le Sénégalais Babacar M’Baye Guèye.

Djibril Sidibé et les Sedanais ont ainsi retardé l’échéance pour Lens, solide leader de la Ligue 2 avec 65 points, mais qui, arithmétiquement, n’est pas encore hors de portée de ses deux poursuivants immédiats, Strasbourg et Metz. Pour valider leur ticket de la Ligue 1, les Sang et or devront battre Reims (17è) ce week-end et en même temps, compter sur un faux pas de Strasbourg qui affronte Amiens (13è).

Mais si les deux équipes l’emportent face à leur adversaire respectif, ce qui est fort probable, l’attente sera encore prolongée de quelques jours pour les supporters lensois.

Dans tous les cas, les jeux sont presque faits pour les Lensois et il faudra plus qu’un miracle pour empêcher Sidi Yaya Keïta et ses coéquipiers d’accéder à la Ligue 1 la saison prochaine.

Les nouvelles sont également bonnes pour Cheick Tidiane Diabaté et Ajaccio longtemps menacés par la relégation, mais qui ont pratiquement assuré leur maintien en Ligue 2 la semaine dernière en allant s’imposer 1-0 sur le terrain de Boulogne-sur-Mer.

L’unique but de la rencontre porte la signature de notre compatriote Cheick Tidiane Diabaté qui affiche désormais 12 réalisations sur son compteur personnel et qui est presque assuré du titre de meilleur buteur de son équipe (le deuxième meilleur buteur de l’équipe, Julien Viale affiche 7 réalisations sur son compteur). Cheick Tidiane Diabaté, 27 matches depuis le début de la saison et ses coéquipiers occupent désormais la 15è place du classement avec 40 points contre 36 pour le premier non relégable, Brest.

Quant au FC Tours de Ténéma N’Diaye (11 buts) et Sedan de Djibril Sidibé, ils occupent, respectivement les 6è et 9è places à quatre journées de la fin du championnat. Pour Le Havre de Mad Diallo en revanche, les carottes sont d’ores et déjà cuites et la lanterne rouge du classement (24 points) ne se fait plus d’illusions pour la suite des événements.

En Ligue 1, les jeux sont ouverts et tout reste encore possible entre les deux équipes de tête, Marseille et Bordeaux. À égalité (68 points, mais avec une différence de buts favorables pour le club phocéen), l’OM et les Girondins de Bordeaux ont connu des fortunes diverses lors de la 34è journée.

Le premier a été accroché sur son terrain 2-2 par Toulouse, tandis que le deuxième, sans notre compatriote Abdou Traoré, s’est promené 3-0 devant Sochaux. C’est justement ce succès qui a permis aux joueurs de Laurent Blanc de se hisser au niveau des Marseillais.

Lors de la 35è journée prévue ce week-end, Marseille et Bordeaux s’expliquent, respectivement avec Nice (8è) et Valenciennes (13è). Le PSG de Sammy Traoré qui occupe la quatrième place derrière Lyon, rend visite au Mans de Modibo Maïga (15è), tandis que Auxerre d’Adama Coulibaly « Police » (9è) reçoit Grenoble (12è).

En Espagne, si la 34è journée de la Liga a été marquée par la belle prestation du Barça de Seydou Keïta large vainqueur du Réal Madrid humilié 6-2 à Bernabeu, force est d’admettre que Frédéric Kanouté et le FC Séville ont également réalisé une bonne opération en allant s’imposer 2-0 à Villaréal.

L’attaquant des Aigles a tracé la voie du succès de son équipe qui consolide ainsi sa troisième place synonyme de qualification pour la Ligue des champions (60 points contre 56 pour le quatrième, Valence). Ce week-end, Kanouté (17 buts) et les Andalous reçoivent le Réal Majorque (9è), tandis que le FC Barcelone et le Réal Madrid affrontent, respectivement Villaréal (6è) et Valence (4è). De beaux duels en perspective même si le Barça de Seydou Keïta semble désormais intouchable.

S.. B. TOUNKARA

Essor du 07 Mai 2009