Partager

Du 26 au 28 mars dernier s’est tenu, à l’hôtel Plazza, sis à N’Golonina, un séminaire international sur « les normes internationales du travail et les accords cadres mondiaux : alliances syndicales dans les multinationales : les cas de Orange en Afrique ».

Durant trois jours les travaux ont porté sur des thèmes comme les priorités syndicales, la législation du travail et les normes fondamentales de l’OIT (organisation internationale du travail), le dialogue social, les accords cadres mondiaux : le renforcement des capacités des travailleurs, la mise en œuvre des accords cadres mondiaux, l’intégration régionale : le cas de l’UEMOA, quelles perspectives pour les droits sociaux face aux multinationales, la mondialisation et son impact sur la main d’œuvre, ainsi que les priorités syndicales et les relations avec les autres organisations de la société civile.

Après avoir échangé sur ces thèmes, les participants venus du Sénégal, de la Côté d’Ivoire, du Burkina Faso plus ceux du Mali ont formulé une importante recommandation : la création d’une alliance syndicale régionale dans les multinationales citées en référence.

L’objectif recherché par cette recommandation est le renforcement des capacités des travailleurs afin de lutter efficacement contre la pauvreté.

Notons enfin que ce séminaire a été organisé par Uni, un syndicat mondial ayant pour mission de construire des syndicats forts indépendants et démocratiques dans le monde entier sur l’initiative de la Fondation Fredrich Ebert dont le représentant, Dr Reinhold, Plate a pris activement part aux travaux.

Alassane DIARRA

30 mars 2007.