Partager

Le mouvement Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) s’est emparé cette semaine d’un important dépôt souterrain d’armes et de munitions de l’armée régulière à Gao, une grande ville de la région nord du Mali contrôlée par des groupes armés, a-t-on appris dimanche de sources sécuritaires.

Les gens d’Aqmi ont mis la main sur notre dépôt souterrain d’armes et de munitions de Gao. C’est un dépôt très important qui appartenait à l’armée régulière malienne, a déclaré à l’AFP une source sécuritaire malienne.

Ce dépôt avait été créé dans la perspective d’une longue et difficile guerre, a-t-elle expliqué, sans plus de détails sur cet arsenal.

Une source sécuritaire régionale a confirmé cette information. C’est vraiment impressionnant ce qu’Aqmi a trouvé dans ce dépôt souterrain. Ca va renforcer leur force de frappe, a-t-elle affirmé.

Le mouvement islamiste Ansar Dine et son allié Aqmi ont acquis ces dernières semaines une position dominante dans le Nord malien, tombé entièrement aux mains des groupes armés à la faveur du putsch du 22 mars à Bamako. Ils ont récupéré de nombreuses armes abandonnées par les soldats maliens dans leur débandade.

Grâce aussi à l’armement lourd rapporté de Libye à la faveur de la guerre de 2011 dans ce pays, Aqmi est aujourd’hui plus armé que les armées du Mali et du Burkina réunies, a assuré la source sécuritaire régionale.

Ansar Dine et la rébellion touareg du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA), qui avait lancé l’offensive mi-janvier mais a rapidement perdu du terrain, ont annoncé samedi leur fusion et proclamé un Etat islamique dans la région nord.

AFP du 27 mai 2012