Partager

Le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian a visité mercredi à Niamey la base où sont déployés les nouveaux drones français destinés à renforcer la lutte contre le « terrorisme » sur toute l’étendue de la bande sahélo-saharienne, a déclaré le ministère de la Défense. A son arrivée dans la capitale nigérienne, M. Le Drian, en tournée dans la région, s’est rendu sur la base française dans la capitale nigérienne où il a visité les installations appuyant l’intervention lancée en janvier 2013 par Paris pour chasser les jihadistes qui occupaient le nord du Mali voisin. Il y a inspecté en particulier le système constitué de deux drones de moyenne altitude et longue endurance Reaper de dernière génération, des appareils de fabrication américaine livrés à l’armée de l’air française, selon un communiqué du ministère français de la Défense.
Ce système de drones non armés et destinés à la surveillance « sera en mesure d’agir dans toute la bande sahélo-saharienne » à partir de janvier, selon le communiqué. Il devait quitter Niamey en fin d’après-midi pour le Tchad et se rendre jeudi en Centrafrique où la France, aux cotés de forces africaines, tente depuis début décembre de restaurer l’ordre dans un pays livré à l’anarchie et aux violences intercommunautaires. AFP