Partager

La frontière avec le Bénin reste fermée “pour des raisons de sécurité”, a expliqué le Premier ministre nigérien lors d’un point presse.

“Sur le territoire du Bénin, il y a des bases françaises” et “sur certaines d’entre elles, on entraîne des terroristes qui doivent venir déstabiliser notre pays”, a accusé Ali Lamine Zeine lors d’un point presse.

Le Niger sera prêt à changer sa décision quand il aura “la certitude que le territoire du pays est en sécurité”, a ajouté l’homme politique.

Mercredi, le Président béninois, Patrice Talon, a appelé les autorités nigériennes à normaliser les relations avec son pays, si Niamey veut exporter son pétrole depuis le port béninois de Sèmè Kpodji.

Sputnik afrique

Source: Maliweb