Partager

Dans la mythologie bambara, Niagara foli est un rythme, une chanson spécifique et honorifique consistant à magnifier la témérité, le courage et la bravoure d’une personne qui a pu se soustraire miraculeusement d’une situation extrêmement dangereuse ou terrible. Bien que cette danse soit une danse traditionnelle dédiée aux chasseurs, force est de reconnaitre qu’elle se fait de plus en plus rare dans notre société. Docteur Fodé Moussa Sidibé, professeur et chercheur à l’université de Bamako. Interview.

– Qui peut danser le Niagara Fôli ?

Fodé Moussa Sidibé : Dans la confrérie des chasseurs, seules les âmes ardentes peuvent danser cette danse sacrée. Nous appelons les âmes ardentes, les anciens chasseurs (70 ans et plus dans la confrérie des chasseurs). C’est-à-dire ceux qui ont vieilli dans la chasse et qui ont réalisé des grands exploits. A travers cette danse, on chante les hauts faits, pour qu’ils puissent se trémousser et danser afin de montrer exemple à la jeune génération.

– Nous attendons les gens dire que même si quelqu’un sort indemne d’un accident ou d’une grave catastrophe peut danser le Niagara Fôli même s’il n’est pas un chasseur, cette affirmation est-elle véridique ?

FMS: Un jeune chasseur peut aussi danser le Niagara Fôli par extension. Même quand on n’est pas un grand chasseur, qu’on soit initié, et que par accident grave, le jeune chasseur ne meurt pas, il peut danser le Niagara Fôli. Par exemple, un jeune chasseur qui affronte tout seul un lion dans la brousse, quand il sort de ce drame sans perdre la vie, il a vu la mort de très près, donc celui-ci peut danser le Niagara Fôli. Pourquoi il peut la danser, parce que si son âme n’avait pas une certaine ardeur, il risquerait de mourir dans ce duel.

– Un non-initié peut-il danser le Niagara Fôli ?

FMS : Cette danse n’est dédiée qu’aux chasseurs. Le Niagara Fôli est fait pour les chasseurs et non pour les civils. Pour répondre à votre question, une autre personne ne peut pas faire cette danse même s’il sort sain et sauf d’un crash. En un mot, pour danser le Niagara Fôli, il faut être initié.

Bamako, le 28 Septembre 2020

Adama Sanogo

@Afribone