Partager

Savoir tenir sa parole donnée est une vertu, un don que tout le monde n’a pas. Dans ce monde actuel, c’est difficile pour une majorité de personnes de respecter leurs propres propos. Et quelques rares gens qui le font, sont plus appréciés. En revanche, ceux qui ne le pratiquent pas, sont considérés comme des oiseaux de mauvais augure.

C’est une nature sinon une habitude innée en ces personnes qui ne respectent jamais leurs paroles données. Socialement critiquée, cette manière de se tenir parmi les siens est vue comme un signe d’Homme non sérieux dépourvu de toutes qualités dignes d’un bon compagnon. A partir de ce constat, personne ne veut avoir comme proche ce type de personnes qui n’hésite pas à trahir en cours de chemin. « Les personnes qui font ça ne seront jamais vues par d’aucuns comme un bon responsable. Je dirais que c’est la méchanceté. Ils peuvent te promettre aujourd’hui un truc et demain, dire le contraire » ; Martèle Fassokoye FASSOUN, citoyenne.

Le besoin des gens est insatiable, tout le monde cherche souvent un autre moyen afin de subvenir à sa charge. Dans cette lutte farouche de s’en sortir, ils demandent des services à ceux qui ont les moyens. Parmi ces personnes qui peuvent aider, se trouvent certains qui ne disent jamais non, mais qui ne respectent jamais le deal. Ce que peut constituer un véritable danger. Ce fut le cas de Naty Allamaco, cette jeune fille qui a failli perdre un de ses frères parce que son ami d’enfance n’a pas honoré sa parole donnée. « Mon ami dont je ne dirais pas le nom m’avait promis une somme pour que je fasse venir mon frère du village pour ses soins à Bamako. Il y’avait un deal entre nous et j’ai respecté le mien. Et une fois mon frère hospitalisé à Bamako, mon ami m’a laissé à la dernière minute. N’eut été l’implication de mes voisines, mon frère risquerait de perdre la vie. Après la guérison de mon frère, je leur ai remboursé. Ceux qui ne respectent leurs paroles, sont des mauvais compagnons » ; dit-elle.

Souvent la négligence n’est pas la seule cause de ne pas tenir sa promesse. Pour les questions de finances, beaucoup sont ceux qui sont confrontés aux problèmes de dernières minutes. De ce fait, ils ne tiennent plus à leurs propres propos. « Je fauche beaucoup de promesses et j’en suis conscient. Mais, très généralement, c’est dû aux imprévus de dernières minutes. Sinon, ce n’est vraiment pas ma volonté » ; a signalé Mouri Tamadi, taximan.

Tenir sa parole donnée est un acte de sagesse, de responsabilité et de considération. C’est une valeur à consolider et a préserver pour tout le monde.

Adama SANOGO

@Afribone